DIMANCHE 27 MARS TOUS POUR FLORENCE HAYE. NON A LA CANDIDATURE DE FATIMA LAHONTE, LA CANDIDATE REVEE DE LA DROITE


Après une campagne anticommuniste d’une violence et d’une démagogie inouïes, les urnes ont parlé : Fatima LARONDE soutenue par Europe Écologie Les Verts et le Parti Socialiste, a été placée derrière la candidate de gauche sortante.
Dès lors, le retrait en faveur de Florence HAYE ne devait être qu’une formalité tant la tradition républicaine implique de se rassembler derrière le candidat de gauche arrivé en tête.
Fatima LARONDE a fait une campagne que l’on peut qualifier d’ordurière, dénonçant pèle-mêle la conseillère générale sortante et la municipalité actuelle, dont la majorité comprend plusieurs élus qui ont soutenu Fatima LARONDE dans sa démarche. La question est aussi de savoir si ces élus soutiennent la campagne violente et démagogique de la protégée de Mathieu HANOTIN qui donne une triste image de l’écologie politique.
Soutiennent-ils ce maintien inique ? Assument-ils de se faire élire par les voix de droite et d’extrême droite quand les exemples pullulent d’hommes et de femmes politiques intègres qui ont refusé que se portent sur eux les suffrages de la honte ?

Seuls deux élus ont eu le courage, dès le début, de dénoncer l'imposture de la Fatima LARONDE.

En effet, deux personnalités de droite appellent clairement à voter pour Fatima LAHONTE. Houari GUERMAT, clairement de droite et foncièrement anticommuniste, un lien attestant de ses responsabilités passées au MODEM et de sa soif d'exister en témoigne.

L'autre candidat de taille qui apporte son soutien à Fatima LAHONTE est Didier LABAUNE, conseiller municipal UMP et grand soutien de la politique de Sarkozy que le PS et ELLV prétendent dénoncer. Voir le soutien à Fatima LAHONTE et les éloges sur Cécile DUFLOT....
Peut-on dénoncer des politiques de droite et se faire élire par ses électeurs ? C'est une conception particulière du Front républicain, ça ressemble à un autre type de Front...

Ainsi, Dimanche , les dionysiens devront choisir entre la gauche unie, fière de ses valeurs et qui ne fait aucun compromis avec la droite et l’extrême droite, et la «gauche » prête à tout pour battre les communistes et qui laisse la droite tellement tranquille qu’elle en mendie les suffrages pour être élue. Et souvent avec les mêmes arguments...
Ainsi, c’est une toute autre conception de l’éthique en politique qu’il nous faut combattre le plus fermement possible. Les dionysiens méritent mieux que des arrangements entre amis sur le dos des valeurs de la gauche et de la tradition de cette ville.
Dimanche, tous pour Florence HAYE pour une gauche de gauche, les électeurs de gauche ne doivent pas accorder leurs suffrages à Fatima LAHONTE.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.