magikmanu
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 août 2016

Pourquoi opter pour le covoiturage ?

Le boom du covoiturage continue et c'est une bonne nouvelle pour votre portefeuille ! Le covoiturage existe depuis les années 80 en Belgique, en France et au Canada. Grâce au web, cette pratique s’est étendue en Allemagne et un peu partout en Europe ou encore aux Etats-Unis.

magikmanu
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le covoiturage est une pratique qui permet d’économiser sur les frais de transport. En partageant une même voiture pour un trajet donné, les frais sont divisés entre les passagers. Le covoiturage est un excellent moyen de réduire les embouteillages qui entraînent les émissions de gaz à effet de serre. Cette pratique est également très appréciée pour le côté convivial.

Une bonne organisation grâce aux plateformes spécialisées

Pour trouver un covoitureur, il suffit de se connecter aux sites de covoiturage spécialisés. Les conducteurs y proposent des trajets, en fonction de leur emploi du temps. Certains sont des covoitureurs ponctuels, d’autres effectuent le même trajet tous les jours pour aller à leur travail. Dans tous les cas, ils y renseignent leur destination, leurs horaires ou encore la date de départ.

Grâce aux innovations technologiques, les conducteurs et les passagers communiquent via leurs smartphones. La géolocalisation par GPS est également un moyen très utilisé pour le covoiturage.

Gagner du temps et économiser de l’argent

Le covoiturage offre de nombreux avantages dont le gain de temps. En effet, les Véhicules à Occupation Multiple peuvent emprunter les voies réservées où la circulation est nettement plus fluide. Ces structures sont disponibles au Canada ou encore aux Etats Unis. En outre, en optant pour le covoiturage, le passager évite les longues attentes dans les gares.

De plus, le covoitureur le déposera à la destination convenue au préalable. Hormis le côté pratique, le covoiturage offre également des avantages économiques comme la réduction des frais de transport. En effet, les dépenses se rapportant au trajet sont divisés entre le conducteur et ses passagers. C’est le cas notamment des frais de carburant, des péages voire de l’usure de la voiture.

Une occasion de faire des rencontres et de préserver l’environnement 

Le covoiturage est un excellent moyen de se faire de nouveaux amis surtout si le trajet est assez long comme le covoiturage pour Paris. Ainsi, le voyage est moins monotone et plus agréable. Pour une meilleure ambiance, il est préférable de voyager avec des personnes qui ont les mêmes préférences : musique, discussions…

Pour une sécurité optimale, le conducteur peut être amené à demander aux passagers leurs pièces d’identité. Autrement, le covoiturage entreprise est de plus en plus en vogue. Du coup, il est possible d’aller au bureau dans la voiture d’un collègue plutôt que d’emprunter les transports en commun.

Dans tous les cas, le covoiturage est une expérience agréable. Outre le côté social, le covoiturage est une bonne affaire pour alléger le budget déplacement. Les transports en commun sont parfaitement indiqués pour réduire la pollution.

De plus, le covoiturage permet de réduire la consommation des énergies fossiles non renouvelables comme le pétrole. En conclusion, le covoiturage présente de nombreux avantages que d’inconvénients. Cette pratique tend à s’intensifier avec l’avènement des véhicules électriques. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes