Chronologie d’une exécution ratée

Romell Broom, 53 ans, condamné à la peine de mort pour le viol et le meurtre d'une fillette de 14 ans en 1984, devait être exécuté la semaine dernière dans l'Ohio. Les infirmiers ont tenté à 18 reprises de trouver une veine pour lui injecter le produit mortel, sans succès. Choqué, en pleurs, le condamné a même proposé de les aider.

Romell Broom, 53 ans, condamné à la peine de mort pour le viol et le meurtre d'une fillette de 14 ans en 1984, devait être exécuté la semaine dernière dans l'Ohio. Les infirmiers ont tenté à 18 reprises de trouver une veine pour lui injecter le produit mortel, sans succès. Choqué, en pleurs, le condamné a même proposé de les aider. Finalement, après deux heures de tentatives infructueuses, accompagnées de tapotements dans le dos, le directeur de la prison a remercié Broom pour sa collaboration et a reporté la mise à mort, sur ordre du gouverneur.

 

Saisi par l'avocat de Romell Broom, Me Tim Sweeney, le juge Gregory Frost a finalement suspendu cette seconde (et pas deuxième, peut-on espérer) tentative d'exécution pour dix jours à partir de vendredi 17 septembre 2009. Lors d'une audience prévue pour le 28 septembre, Me Sweeney tentera d'obtenir une injonction préliminaire contre l'exécution, arguant que la douleur ressentie par son client lors de la première tentative avortée viole l'interdiction faite par la Constitution américaine de tout traitement cruel et inhabituel. L'avocat a également saisi la Cour suprême des Etats-Unis, ainsi que la Cour suprême de l'Ohio.

 

Récit d'une torture organisée

LUNDI 14 septembre 2009

 

9:46 a.m. : Broom entre dans la cellule à 17 pas de la chambre d'exécution de la prison d'Ohio du sud à Lucasville après son transport depuis la Prison d'État d'Ohio à Youngstown.

11:49 a.m. : Le personnel médical trouve une veine accessible dans son bras droit, mais pas aussi visible dans celui de gauche.

12:17 p.m. : Broom apprend que le gouverneur Ted Strickland a rejeté sa demande de grâce.

4:01 p.m. : Broom mange un plat de poulet frit, riz, beurre, pain, poires et un jus. Broom a refusé de commander autre chose que ce qui a été servi aux autres co-détenus.

7:12 p.m. : Dans un appel téléphonique à son frère, Broom dit qu'il « veut que ce soit fini ». Selon des gardes qui l'observent, Broom dit qu'il est « fatigué d'être en prison et d'avoir des gens lui dire ce qu'il doit faire jour après jour ».

 

MARDI 15 septembre 2009

12:24 a.m. : Broom s'endort après avoir regardé la télévision environ deux heures.

5:08 a.m. : Broom se réveille pour la journée.

5:51 a.m. : Broom est escorté à la douche.

6:27 a.m. : Broom mange des céréales au petit déjeuner.

8:07 a.m. : Les produits chimiques utilisés dans des exécutions de l'Ohio - thiopental,sodium, pancuronium, bromure et chlorure de potassium - sont livrés au quartier des condamnés à mort.

9:31 a.m. : Les préparatifs d'exécution sont suspendus tandis que la Cour d'appel du 6ème Circuit des Etats-Unis évalue une demande d'appel de dernière minute.

12:28 p.m. : Pour son déjeuner, Broom mange un poulet à la crème, des biscuits, des haricots verts, de la purée de pommes de terre, de la salade et du jus de raisin.

12:48 p.m. : La Cour d'appel du 6ème Circuit ne passera pas en revue la demande d'appel. L'exécution est prévue pour commencer à 13h30.

1:24 p.m. : Le premier jeu de drogues mortelles est détruit.

1:31 p.m. : Des drogues de substitution sont livrées au quartier des condamnés à mort.

2:01 p.m. : L'équipe médicale entre dans la cellule et commence à essayer d'insérer l'aiguille en intraveineuse.

2:30 p.m. : Incapable de trouver une veine utilisable, l'équipe quitte la cellule pour faire une pause. [après une demi-heure !]

2:42 p.m. : les membres de l'équipe reviennent dans la cellule et essaient à nouveau.

2:44 p.m. : Terry Collins, directeur de la prison dit à l'équipe médicale de faire une autre pause. [Ses contorsions pour offrir une meilleure veine n'ayant pu être utiles à ceux qui s'apprêtent à le tuer...]

2:49 p.m. : Broom essuie son visage avec un mouchoir, semble pleurer.

2:57 p.m. : Broom demande que son avocate, Adele Shank, soit admise comme observatrice. Autour de 3 p.m. : Tim Sweeney, un avocat de Cleveland représentant également Broom, envoie une lettre à Thomas Moyer, Président de la Cour Suprême de l'Ohio demandant à la cour d'arrêter l'exécution en raison de conditions « cruelle et inhabituelle ».

3:04 p.m. : Shank discute avec Austin Stout, l'avocat de la prison qui l'informe que la procédure n'autorise pas les avocats à entrer en contact avec des résidents après des condamnés à mort, une fois le processus enclenché.

3:11 p.m. : Les membres de l'équipe éxécutante disent qu'ils ont des problèmes à maintenir une veine ouverte en raison du passé de drogué de Broom.

3:33 p.m. : Shank est amenée dans le local d'observation des témoins.

4:07 p.m. : Collins consulte Ted Strickland, Gouverneur de l'Ohio et le bureau du Procureur Général de l'Ohio.

4:24 p.m. : Strickland publie le sursis d'une semaine.

5:59 p.m. : Broom mange un plat de nuggets végétarien, haricots, pain, cookies et un jus pour son dîner.

...

Le Death Penalty Information Center (DPIC) fournit plus d'informations sur les « râtés » de cette

exécution.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.