Mai68parceuxquilontfait
Abonné·e de Mediapart

34 Billets

1 Éditions

Billet de blog 8 juin 2017

Mai 1968: collectons la parole de celles et ceux qui l'ont fait!

Et si on donnait enfin la parole à celles et ceux qui ont fait et vécu mai-juin 68 ? Les Éditions de l'Atelier et Mediapart lancent un appel à témoignages.

Mai68parceuxquilontfait
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Vous étiez apprenti-e, fonctionnaire, étudiant-e, ouvrier-ère, employé-e, artisan-e, lycéen-ne ou paysan-ne, ou même enfant ? Mobilisez votre mémoire pour rappeler ce que furent ces journées et ces moments dans les usines, les bureaux, les villages, ou simplement dans vos familles. Envoyez-nous vos témoignages, peut-être même aussi une copie, un scan de ces photos noir et blanc gardées dans un carton, d'un vieux tract, d’une feuille de paye amputée à cause des grèves, d’un journal intime, de dessins ou de notes personnelles. Vous avez jusqu’au 15 septembre 2017.

Votre récit peut être un texte racontant ce que vous avez fait pendant les événements, décrivant vos impressions d’alors, ou mettant le souvenir en perspective, montrant comment 68 a eu un effet sur votre vie. Ou, beaucoup plus simplement encore, une scène qui vous a frappé-e, un fait a priori anodin mais qui vous a paru significatif, les petits événements auxquels vous avez assisté ou participé, un moment d'émotion ou de bonheur, une prise de bec en famille, une rencontre marquante, etc. (en indiquant brièvement qui vous étiez et ce que vous faisiez à l’époque).

Quels que soient leur forme, leur taille, leur style ou leur contenu, tous les éclats de mémoire qui peuvent reconstituer la mosaïque de ces deux mois extraordinaires sont les bienvenus. Et que personne ne s’interdise d'en apporter au prétexte qu’il ne « sait pas écrire » ou qu’il n’a « pas fait grand-chose ». C'est justement d'avoir été ensevelie sous le flot de parole de ceux qui se croient importants que la mémoire de Mai s'est brouillée. Nous voulons au contraire retrouver la parole des innombrables soixante-huitards plus ou moins actifs sans qui l’événement n’aurait pas eu lieu – la vôtre.

Élargissez le cercle ! Soit en relayant cet appel à témoignage, soit en faisant parler vos proches. Vous avez, dans votre famille, dans vos relations, parmi vos voisins, au bureau, un aîné ou une aînée qui a pris part à une occupation d’usine, à un piquet de grève, à une manifestation, à une échauffourée, ou qui tout simplement vous a raconté comment ces semaines l’ont marqué, et même – mais si ! – un proche ou une relation que le mot « Mai 68 » suffit à rendre grognon avec le souvenir d'un chiffre d'affaires perdu, d'une rencontre houleuse avec des manifestants : cela nous intéresse aussi.

Toutes les formes de témoignages – écrite, audio ou vidéo – sont les bienvenues.

Vous l’avez compris : nous n’exigeons pas forcément des témoignages « bien écrits », nous souhaitons plutôt des souvenirs bruts, authentiques, brefs ou longs, accompagnés ou non de photos, de tracts, etc. Des souvenirs qui fassent remonter de tous les endroits (campagnes, villes moyennes, grandes villes), de tous les milieux sociaux, de toutes les générations, la parole de celles et ceux – vous – à qui l’occasion d’en parler n’a jamais été donnée, ou trop rarement.

Un livre est envisagé aux Éditions de l’Atelier en 2018. Il ne pourra pas, bien entendu, reprendre tous les témoignages, mais il essaiera de montrer la grande diversité des vécus de 68, et la grande diversité de celles et ceux qui l’ont fait.

Si vous le souhaitez, merci de nous laisser vos coordonnées de manière à pouvoir vous contacter si besoin. Merci aussi de nous indiquer si vous souhaitez être nommé ou anonymisé.

Envoyez vos contributions à l’adresse mail suivante mai68parceuxquilontfait@editionsatelier.com

Ou par voie postale :

Les Éditions de l’Atelier
"PROJET MAI 68"
51-55, rue Hoche
94200 Ivry-sur-Seine

Vous pouvez envoyer par mail des documents (documents personnels, photographies, lettres, cartes postales, affiches, journaux..., scannés à 600 dpi), vidéos (au format mp4, mov, mpeg…), ou audio (mp3) dans une limite de 10 Mo. Au-delà, il est préférable de passer par wetransfer.

Edwy Plenel, président de Mediapart

Bernard Stephan, directeur général des Editions de l’Atelier

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté de la campagne écolo
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean
Journal — France
Dans le Béarn, des jeunes empêchés de s’installer en maraîchage bio
La communauté de communes de Pau a lancé un projet de « Ceinture verte » : l’installation d’une dizaine de paysannes et paysans par an autour de l’agglomération. Mais six jeunes sont actuellement suspendus au bon vouloir de la Safer, qui privilégie l’agrandissement des fermes existantes.
par Amélie Poinssot
Journal — France
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné