Mamitamia
Abonné·e de Mediapart

112 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 avr. 2021

Les « loups gris » attaquent l’association kurde de Lyon

Publié le 3 avril 2021 sur le site Rebellyon - Un groupe de « loups gris » (fachos turcs) a attaqué la maison de la Mésopotamie place Mazagran ce samedi 3 avril et blessé gravement 4 personnes. Les soutiens sont bienvenus sur place. Manifestation à 13h dimanche 4 avril - Départ place Mazagran 44 rue Sébastien Gryphe Lyon 7ème

Mamitamia
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors qu’une manifestation antifasciste en soutien à la librairie la Plume Noire attaquée le 20 mars dernier par des fachos de Génération Identitaire à été interdite aujourd’hui, un groupe de « loups gris » (fachos turcs) a attaqué la maison de la Mésopotamie place Mazagran ce samedi 3 avril et blessé gravement 4 personnes.

Le Conseil démocratique kurde en France

Nous sommes profondément indignés d’apprendre qu’une vingtaine de « loups gris » à la solde de l’islamo-fasciste turc Erdogan ont attaqué aujourd’hui, samedi 3 avril, l’association kurde de Lyon membre de notre réseau. Les loups gris vêtus de cagoules, ainsi que de battes de baseball et d’armes blanches, ont attaqué avec la plus grande violence notre association de Lyon et passé à tabac ses membres. 4 kurdes se trouvant dans les locaux de l’association ont été blessés jusqu’au sang par les dangereux nervis d'Erdogan.

C’est la deuxième attaque des fascistes turcs contre les membres de la communauté kurde de Lyon en l’espace de seulement 2 semaines. Il n’est pas anodin que ces attaques violentes et organisées des loups gris à l’encontre de la communauté kurde en France interviennent à l’issue du rapprochement diplomatique turco-français.

En France aussi, les Kurdes sont aujourd’hui la cible des islamo-fascistes turcs. Des groupes soi-disant interdits par le gouvernement français s’organisent ouvertement et en toute impunité pour attaquer les communautés kurde et arménienne de France. C’est avec les termes les plus forts que nous dénonçons l’attitude laxiste adoptée par le gouvernement français à l’égard des nervis d’Erdogan en France.

Il est clair que, à l’instar de précédentes attaques perpétrées par les loups gris sur le sol français, cette dernière attaque est entièrement orchestrée par les services de renseignements turcs afin de semer le chaos sur le territoire national.

Nous alertons les organisations de la société civile sur cette menace grave que semblent ignorer les services de renseignement français qui n’ont rien fait pour empêcher cette attaque, tout comme ils n’ont pas bougé pour prévenir l’assassinat des trois militantes kurdes en 2013 à Paris.

Aussi, nous demandons instamment au Ministère de l’intérieur et à ses services compétents de prendre immédiatement les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des associations membres de notre réseau en France, ainsi que celle des membres de la communauté kurde de France.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Genre
À l’École polytechnique de Montréal, un « attentat antiféministe »
Le 6 décembre 1989, un homme armé d’une carabine semi-automatique entre dans les locaux de l’École polytechnique de Montréal et tue 14 étudiantes. Considéré comme le premier meurtre antiféministe de masse, « Poly » a bouleversé les Québécois et les Québécoises, et marqué un tournant dans l’histoire du pays.
par Aurélie Lanctôt (La Déferlante)
Journal — Éducation
Suicide de Dinah, 14 ans : « On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro