Un océan de trucs bidons

Va petit conteneur tombé de ce cargo

à cause de déconneurs - excusez cet argot -.

Evasion réussie au milieu des poissons,

ceux survivant à cette invasion de poisons.

      Le fantôme de l'eau paiera (espérons-le).

 

(en moins d'un an, trois mille conteneurs seraient tombés à l'eau lors de leur transport, sans déclaration des responsables pour éviter d'en payer le remorquage, devenant des bombes écologiques pour les fonds marins)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.