La raie manta vs l'arrêt mental*                  ---

 

Le poisson a montré au plongeur avisé

qu'il fallait lui ôter des objets métalliques,

pendant que des enfants d'hommes civilisés

jettent par jeu à la mer des engins métalliques.

 

    Prochaine étape pour les petits Marseillais : le stade vélo-drone.

 

* ou, pour les seuls Niçois, la rementa.

 

(on apprend le même jour qu'une raie manta blessée par des hameçons a demandé avec succès de l'aide à des plongeurs, en Australie, et que des enfants de Marseille s'amusent à jeter par dizaines des trottinettes électriques dans la mer)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.