20 Août 40: c’est le grand allié de la Gestapo qui fait tuer Trotsky

Oui, c’est en accord rigoureux avec les faits historiques qu’on peut écrire cela, même sans être « trotskyste »...

Car comme c’est aussi ou peu s’en faut, le 80 ème anniversaire du « pacte germano-soviétique », véritable traité d’alliance avec le régime Hitlérien (qui va presque immédiatement entraîner, pour commencer, le dépeçage de la Pologne entre les deux prédateurs) il est bon de remettre en pleine lumière ce pacte et ses implications, rapportées ici surtout à ce qui avait été le leitmotiv des grands "procès de Moscou", le prétendu travail des accusés pour « la Gestapo» : cela alors qu’il y a 79 ans aujourd’hui, le piolet stalinien achevait donc pratiquement avec l’assassinat de Trotsky et en la couronnant, l’extermination des Bolchéviques -dirigeants d’Octobre, à l’exception de Lénine bien sûr et de l’exterminateur en chef lui-même ...

Mais c’est une une mise en relation finalement assez rarement faite, pensons-nous, entre le Maitre-assassin et justement  « la Gestapo », à laquelle pourtant le traité donne réellement « carte blanche » pour presque toute l’Europe, alors que rappelons-le encore, la quasi-totalité des grandes victimes des procès de Moscou de 36 -37 ont été accusées principalement et de façon abjectement répétitive ... précisément d’avoir travaillé pour les Nazis et bien sûr au service de leur prétendu principal agent, Léon Trotsky et son « centre dirigeant » !

Il m’a semblé important de peut-être marquer ce double anniversaire en reprenant les faits sous cet éclairage.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.