Marc Jamous
Concepteur multimédia, perdu dans cette situation de confinement, je me dis que tout témoignage aura un rôle un jour.
Abonné·e de Mediapart

49 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 janv. 2021

Majeurs, responsables, mais non-vaccinés

Pendant l'été, "les jeunes" étaient accusés de propager le virus. Et maintenant que nous avons un vaccin disponible, la vaccination de ces propagateurs n'aurait pas lieu avant le prochain été ? Finalement, c'est nous, les plus âgés, qui décidons à quels moments "les jeunes" sont responsables. C'est triste.

Marc Jamous
Concepteur multimédia, perdu dans cette situation de confinement, je me dis que tout témoignage aura un rôle un jour.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En mai, juin derniers, c'était chouette. Le virus circulait peu, on se promenait sans masque et l'été arrivait. Mais quelques voix se plaignaient des "jeunes". Des voix âgées et raisonnables. En effet, les chiffres indiquaient que le virus était plus présent chez les moins de 40 ans et qu'il allait alors se répandre dans les autres classes d'âges. On stigmatisait alors ces "jeunes" qui faisaient la fête, se promenaient sans masque et profitaient de leur insouciance. Quels irresponsables à être ainsi responsables de continuer la propagation du virus !

Quelques mois plus tard, en effet, le virus circule dans toutes les classes d'âges. Plus sans doute en raison de la saison, qui nous oblige à vivre plus souvent à l'intérieur, qu'à l'attitude de certaines et certains, comme a cherché à nous faire croire le gouvernement. La deuxième vague était inévitable, tout simplement pour des raisons météorologiques. On sait qu'en hiver, les virus des voix respiratoires se propagent plus facilement. Il aurait été plus judicieux de préparer la population, les hôpitaux, les structures à la deuxième vague plutôt que de chercher à culpabiliser des comportements. Dans toute l'Europe, qui entre en hiver en même temps que la France, la deuxième vague est apparue, avec partout une intensité forte.

Seulement, nous avons maintenant un vaccin. On ne sait pas encore s'il freine vraiment la propagation, mais comme il permet de faire produire par l'organisme les anticorps qui agissent contre la seule protéine responsable de l'entrée du virus dans les cellules, on a bel espoir. Nous pensions alors, simples habitants de ce pays, que le gouvernement allait tout faire pour vacciner le plus grand nombre de personnes et le plus rapidement possible. Au moins, toutes les personnes prêtes à être vaccinées, et qui représentent plusieurs dizaines de millions. Et bien non. Pour ne pas brusquer les dubitatifs, les hésitants, le gouvernement fait trainer. Demande à ceux et celles qui sont prêts, qui sont convaincus des bienfaits de la vaccination s'ils sont vraiment sûrs de vouloir être vaccinés. Rendant ainsi dubitatif le plus convaincu. Quand on vous demande cinq fois avant d'être vacciné si vous êtes bien certain de le vouloir, vous commencez à avoir des doutes. 

Quel dommage, quel temps perdu ! Pourquoi ne pas vacciner dès maintenant toutes les couches de la population ? Pourquoi ne pas vacciner les étudiants, pour qu'ils puissent reprendre leurs cours ? Si on peut faire un million de tests PCR par semaine, on ne peut pas injecter un million de doses par semaine ? Un test PCR est plus long à réaliser qu'une injection ! Il n'y a pas à attendre de résultat d'analyse, à faire travailler un laboratoire. Comme nous sommes tous solidaires dans la propagation du virus, nous devrions être tous solidaires dans la vaccination. Que toutes les classes d'âges soient vaccinées en même temps, pour que le virus soit coincé de tout côté.

Ce ne sont pas les "jeunes" qui sont irresponsables, c'est le gouvernement qui vise toujours à côté.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
À travers le monde, des armes « made in France » répriment et tuent
À la veille de la tournée dans le Golfe du président français Emmanuel Macron, du 3 au 4 décembre, les preuves s’accumulent sans émouvoir, au sommet de l’État. Des armes « made in France » participent à la répression politique dans plusieurs pays, au meurtre de civils dans les pires conflits de la planète, au mépris des valeurs et des engagements internationaux de Paris.
par Rachida El Azzouzi
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes, qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah
Journal — Économie
Leroy Merlin, des bénéfices records et des salariés en lutte pour 80 euros
Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay