Marc_Chinal-postmonetaire
Réalisateur de documentaires, scénariste.
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 avr. 2020

Le monde d'après n'aura pas lieu

Quelle belle expression que "le monde d'après"... Surtout quand on sait qu'il y aura toujours un monde de l'après, avec ou sans nous ! Mais sera-t-il différent ? Forcément puisque les choses évoluent ! Elles évoluent, sauf apparemment sur le plan de la compréhension du système économique dans lequel on vit...

Marc_Chinal-postmonetaire
Réalisateur de documentaires, scénariste.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ils sont nombreux les éditorialistes en herbe à nous parler du "monde de l'après".
Mais la plupart ne font qu'essayer de nous revendre le "monde de l'avant qui n'a pas marché mais qui vu la situation actuelle pourrait être réessayé", à l'image de tous ces marxistes qui rêvent du grand soir, oubliant que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

Alors qu'est-ce qu'ils ont oublié tous ces gens là ?

Ils ont oublié les principes suivants :

1 - La rareté relative intrinsèque de la monnaie, engendre misères et destructions

La rareté relative intrinsèque de la monnaie, engendre misères et destructions © postmonetaire

2 - La vitesse de rotation monétaire, la toupie infernale

La vitesse de rotation monétaire, ou comment piéger un Etat et tous les intervenants économiques © postmonetaire

3 - La croissance économique tant recherchée est "tueuse"

La croissance économique mène à la mort : démonstration. © postmonetaire

4 - Bien que "tueuse", la croissance économique est obligatoire dans un système monétaire.
Kafkaïen.

L'obligation de la croissance économique même si elle mène à la mort © postmonetaire

Les adeptes des théories Marxiennes ou Marxistes sont pour l'Homme Nouveau, l'homme plus fort que les principes exposés liés à l'usage de monnaie. L'Homme fait ce qu'il veut de la monnaie !

Et bien non. JAMAIS.
D'ailleurs aucun marxiste ne viendra démontrer quoi que ce soit par rapport aux vidéos présentes sur cette page :

http://www.postmonetaire.fr/impasse.htm

Ce sont des dieux, eux, ils savent ! Déjà tout ! Donc inutile de discuter de quoi que ce soit avec qui que ce soit qui pense différemment !

Et de l'autre côté, il y a tous les pro-business, qui ne pensent qu'au monde d'après pour de nouveau faire du fric et de nouveau détruire Nature et humains. Et ils se posent la question : "comment se positionner sur les marchés pour mieux "baiser" les autres", du haut de leur intelligence d'Etre Supérieur.

Comparaison dans les modèles économiques © postmonetaire

Mais il y a surtout au centre, tous les citoyens qui font la société. Et ceux là, comment voient-ils le monde de l'après ?
Et bien ils ont la trouille. Et l'angoisse est telle qu'ils sont incapables de prendre du recul et de réfléchir à l'équation de notre société dans la globalité.
Non pas, une fois de plus, par manque de capacités, mais bien parce que les infos anxiogènes bloquent leur cerveau. Et pour les autres moins apeurés, ils ont tellement le nez dans le guidon qu'ils ne cherchent plus qu'à se "divertir", "ne pas se prendre la tête", consommer des séries sur Netflix ou ailleurs, donc au final : ne pas réfléchir sur le fond.
Il ne leur est plus possible d'imaginer autre chose. Le cerveau est bloqué.

Heureusement, il y a les postmonétaires. Eux portent l'avenir.

Mode d'emploi pour changer de société intelligemment © voteram

Mais ils n'intéressent ni les pro-bizness (forcément puisqu'ils sont anti-commercial), ni ceux de la religion Marxiste, ni les masses terrorisées.

Alors il va ressembler à quoi le monde de l'après dans ces conditions ? Et surtout lorsque tous les médias mêmes alternatifs censurent ces idées postmonétaires ?! Dans le passé, nous avons joué le jeu des élections, mais le monde monétaire a une fois de plus triché en interdisant de débat et en perdant (comme pour d'autres candidats) des dizaines de milliers de nos circulaires électorales. Le tout dans l'impunité et l'indifférence la plus totale.

Mais le monde dépend de vous qui lisez ces lignes. Soit vous faites connaître ces idées, soit le monde de l'après bienveillant ne sera encore qu'une illusion.

Parce qu'un cerveau qui ne se nourrit pas d'idées nouvelles, est un cerveau mort.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry
Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire