Pour une procédure collective de déradicalisation financière

 

Georg H W Bush vient de mourir. Ancien Président des Etats-Unis. Ancien Président de Carlyle Group, fonds de truanderie en bande organisée qui s'est goinfré sur les deux guerres en Irak. Et pour quoi d'autre seraient-ils Unis les Etats si ce n'est pour le Fric. Unis mais pas pour tous, unis pour le beau monde, culture de l'entre soi oblige.

En 2013, Barack Obama a décoré Georg H W Bush, preuve s'il en est que de droite en fausse gauche, les fonds de truanderie ont le pouvoir et sèment la mort sur la planète où bon leur semble, en toute impunité. Vous avez dit prix Nobel de la Paix ? Quelle Paie ?

Le constat est général sur la planète : les riches sont de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus exploités, de plus en plus délaissés et pauvres.

A défaut de l'Internationale des Travailleurs, c'est l'Internationale des Truands qui s'est installée.

Et les Kapos ont compris qu'il vaut mieux être du côté des collabos que des résistants.

La culture de la corruption s'étend : beaucoup de contenance, très peu de justesse. Vous avez pensé justice ? Il est déconseillé de penser. Vous voulez un bonbon ? 

 

Vous éprouvez un sentiment de toute puissance, un sentiment d'impunité, une propension à détourner la verité, une aisance pour la manipulation.

Vous n'avez jamais assez d'argent, il vous en faut toujours plus, quitte à sous payer vos salariés, préparer des plans de licenciements de masse, saccager les acquis sociaux.

Vous avez grandi dans un pays qui vous a permis d'amasser une fortune, grâce à un système d'éducation, grâce à des ouvriers, des employés, des consommateurs, mais vous voulez échapper à l'impôt en détournant vos bénéfices dans des paradis fiscaux.

Vous avez fait fortune en commercialisant des drogues légales d'une nouvelle intensité. Vos proches sont morts prématurément des suites de ce que l'on appelle par pudeur une longue maladie.

Vous voulez profiter des hôpitaux publics, mais vous n'avez de cesse de supprimer les effectifs de vos entreprises, de faire exploser la dette nationale.  

Vous manipulez la société par la peur, par l'inhibition. Vous voulez un bonbon ? Vous préférez une bière ?

Dirigeants de banque, de fonds de truanderies, traders, lobbyistes

vous voulez vous désintoxiquer de l'argent :

Les plateformes d'écoute du Téléthon, du Secours populaire, du Dal, d'Atac, d'Handicap International, des Restos du Coeur... sont là pour recueillir vos dons, vos actes de contrition.

Vous bénéficiez toujours d'un accueil chaleureux et bienveillant.

Si vous aussi dans votre entourage vous connaissez des personnes cupides, il est temps de lancer une procédure collective de déradicalisation financière : démantèlement des fonds de truanderies.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.