"La France est révolutionnaire,

N’oubliez pas 1789, le siècle des lumières, 1870 et 2018, 2019! "Applaudissements...

 Ainsi  se  termine la conclusion de Patrick  . il l' est l'un de s co-animateurs  de l'assemblée en cette avant veille de noël ; 6o gilets jaunes  y assistaient à Carrefour 18 Rennes sud ... Au même moment un autre groupe de 30  GJ mettait le feu à son campement sur leur  rond point QG ,   pour disaient ils  ne pas être délogé par les flics ...

 

Eux, Ils se font appeler les lapins jaunes , ils  se sont séparés des autres GJ, préférant s'organiser en collectif plutôt qu'en association... " En 5 semaines, nous sommes devenus une grande famille, je vais peut être choquer certains,mais  oui nous faisons de la politique " affirme l'autre animateur Gaëtan . Ils squattent un bâtiment désaffecté de la ZI de St Grégoire,  après s'être démenés  en vain, pour obtenir une salle auprès de la municipalité .

 

Cette assemblée ( la deuxième de ce type)d'environ deux heures a été passionnée et passionnante... Je l'ai trouvé d'une grande cohérence ... malgré ( a cause ?)de son hétérogénéité sociale et politique ; syndicalistes  sud et Cgt , divers associatifs, ainsi l'atelier pour l'autogestion, hospitaliers,  retraités,  employés de la formation continue, professeurs , étudiants, travailleurs indépendants  et handicapéEs , chômeurs ... pour ne citer  que celles et ceux qui se sont présentées. Pas la moindre trace de discours  d'extrême droite  raciste ou xénophobe... Non pas que certains  eussent essayer auparavant  de pendre la main... "mais le débat a toujours été possible entre nous malgré de grosses divergences parfois..." me confie Patrick..

 

Les nombreuses  prises de paroles , ont balayé tous les problèmes qui mettent les gilets jaunes en colère...Mais en rajoutant des sujets qui ne sont pas souvent abordés , le chômage, la précarité et la pauvreté..." nous n'avons pas réussi à les faire venir avec nous" regrette Patrick ... pourtant on fait  des maraudes pour aider les Sdf. La question du logement insalubre est également souligne par une membre de  l'association activiste "Si on s'alliait"...

 

il est clair que l'intrusion fulgurante des GJ dans le  politique et le social a ouvert des  possibles et  pas seulement chez  les lycéens et les étudiants habitués eux aux  blocages,  Cela dans une ville pour le coup  bien tranquille même si  des commerçants veulent se faire peur ...

 

LE RIC + 1500€ +Assise de la fiscalité

Bien sûr  la question du fric est au centre des colères . Eux, ils revendiquent un salaire minimum  de 1500 € mensuel , "ça concerne aussi l'Allocation Adulte Handicapés " Pour les TPE, c'est aux patrons de trouver des solutions... Pas vraiment de débat autour des solutions unanimes concernant  la lutte contre l'évasion fiscale pour financer ...Derrière il y a la question de la fiscalité. Ils proposent la tenue d'assise sur la fiscalité . Il y a aussi  la sécurité sociale ... " ne me parlez plus de charges sociales" s'emporte Patrick.

 

"Nous proposons le RIC, c’est un Référendum d’Initiative Citoyenne, Législatif, Abrogatoire, Constitutionnel et Révocatoire avec les différents types de référendums,"  Ils ont  un document explicatif la dessus ...

Cette phrase résume bien  l'orientation  politiques de ces lapins jaunes qui demandent bien sur   à " Manu de s'en aller"...  Tout cela combine les aspirations à une nouvelle démocratie,   à plus de justice,  pour obtenir satisfaction sur les salaires, impôts , taxes ...

Maintenant la question comment faire pour gagner reste entière. Comme l'a déclaré un adepte  de Guy Debord :" le rapport de force est a construire ici, mais les multinationales sont mondialisées" donc ... Une dame réclame la grève générale , difficile sans les syndicats qui d'ailleurs n'ont pas l'air très branché la dessus ... Après plusieurs  avancent des idées  comme une grève de la consommation ...

 

En conclusion de cette soirée motivante, Gaêl et Patrick ont invite les participantEs  a venir à la maison des citoyens, pour discuter, remplir le cahier des doléances, préparer des actions...Bref la lutte continue...A l'évidences les divers enfumages politico mediatiques n'ont pas brouillé leur  claire vision ... Ils nous ont donné rendez vous le Jeudi 24 janvier .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.