Marche19mars
Abonné·e de Mediapart

13 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 mars 2017

Marche19mars
Abonné·e de Mediapart

Affaire Amine Bentounsi: le procès du policier aura lieu du 6 au 10 mars

C’est un procès symbolique qui s’ouvrira la semaine prochaine, à une période charnière de la lutte contre les violences policières. Du 6 au 10 mars 2017 aura, en effet, lieu à Paris le procès en appel du policier Damien Saboudjian. Ce dernier est poursuivi pour avoir, le 21 avril 2012, tué Amine Bentounsi d’une balle dans le dos.

Marche19mars
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En 2016, après 4 années de batailles judiciaires, la Cour d’Assises de Bobigny prononçait la relaxe du policier contre l’avis même du procureur qui avait requis une condamnation et enjoint la cour à ne pas accorder de « permis de tuer » aux forces de l’ordre. Le parquet de Paris a finalement fait appel de cette décision, permettant à la famille Bentounsi d’espérer une issue favorable à ce long combat.

Si chaque affaire est unique, et si son combat a évidemment été d’abord motivé par la quête de vérité et justice pour Amine, la famille Bentounsi sait que le procès à venir est aussi l’un des rendez-vous majeurs de la lutte contre la brutalité policière. Elle sait surtout qu’il s’inscrit dans un agenda particulier avec d’un côté, la récente médiatisation de sordides affaires de violences policières et de l’autre, l’approche des élections présidentielles.

Forcément donc, ce procès sera politique.

En 2012, la mort d'Amine, survenue la veille du premier tour de l'élection présidentielle, avait servi à une surenchère politique : le crime était nié, la victime transformée en coupable et l’affaire utilisée pour promouvoir des lois sécuritaires et abusives.

Cinq après, qu’en sera-t-il ?

Amal Bentounsi, grande soeur devenue malgré elle l’une des figures de proue de la lutte contre les violences policières, espère que « justice sera faite » et que « tous les français touchés par la mort d’Adama, le viol de Théo et par toutes les autres histoires, utiliseront ce moment pour pousser plus loin encore la mobilisation. » Elle interpelle citoyens, associations et médias à s’informer sur ces violences et à agir vite.

C’est d’ailleurs dans cette perspective que la famille Bentounsi mais aussi plusieurs autres familles touchées par ces violences feront du mois de mars un mois de mobilisation contre les violences policières. Familles et collectifs ont pensé à tout le monde en préparant ces différents événements. Chacun devrait pouvoir s’y retrouver.

Agenda des prochaines mobilisations :

4 mars : Meeting contre les violences policières et hommage à Amadou Koumé, tué par la police en mars 2015 - Bourse du travail de République

6 au 10 mars : Procès du policier Saboundjian - Paris

15 mars : Journée de formation juridique, médiatique, politique : comment s’organiser face aux violences policières ?

19 mars : Marche pour la Justice et la Dignité - organisée notamment par les familles de Lamine Dieng, Wissam El Yamni, Hocine Bouras, Amadou Koumé, Lahoucine Ait Omghar, Abdoulaye Camara, Morad Taout, Ali Ziri, Babacar Gueye, Rémi Fraisse, Jean-Pierre Ferrara, Amine Bentounsi, Théo Luhaka.

25 mars : Marche de protestation contre le non-lieu dans l’affaire Lahoucine Ait Omghar, tué par la police en 2013, à Montigny-en-Gohelle

Comment nous soutenir  :https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-amal-bentounsi

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens