Marche19mars
Abonné·e de Mediapart

13 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 mars 2017

Affaire Amine Bentounsi: le procès du policier aura lieu du 6 au 10 mars

C’est un procès symbolique qui s’ouvrira la semaine prochaine, à une période charnière de la lutte contre les violences policières. Du 6 au 10 mars 2017 aura, en effet, lieu à Paris le procès en appel du policier Damien Saboudjian. Ce dernier est poursuivi pour avoir, le 21 avril 2012, tué Amine Bentounsi d’une balle dans le dos.

Marche19mars
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En 2016, après 4 années de batailles judiciaires, la Cour d’Assises de Bobigny prononçait la relaxe du policier contre l’avis même du procureur qui avait requis une condamnation et enjoint la cour à ne pas accorder de « permis de tuer » aux forces de l’ordre. Le parquet de Paris a finalement fait appel de cette décision, permettant à la famille Bentounsi d’espérer une issue favorable à ce long combat.

Si chaque affaire est unique, et si son combat a évidemment été d’abord motivé par la quête de vérité et justice pour Amine, la famille Bentounsi sait que le procès à venir est aussi l’un des rendez-vous majeurs de la lutte contre la brutalité policière. Elle sait surtout qu’il s’inscrit dans un agenda particulier avec d’un côté, la récente médiatisation de sordides affaires de violences policières et de l’autre, l’approche des élections présidentielles.

Forcément donc, ce procès sera politique.

En 2012, la mort d'Amine, survenue la veille du premier tour de l'élection présidentielle, avait servi à une surenchère politique : le crime était nié, la victime transformée en coupable et l’affaire utilisée pour promouvoir des lois sécuritaires et abusives.

Cinq après, qu’en sera-t-il ?

Amal Bentounsi, grande soeur devenue malgré elle l’une des figures de proue de la lutte contre les violences policières, espère que « justice sera faite » et que « tous les français touchés par la mort d’Adama, le viol de Théo et par toutes les autres histoires, utiliseront ce moment pour pousser plus loin encore la mobilisation. » Elle interpelle citoyens, associations et médias à s’informer sur ces violences et à agir vite.

C’est d’ailleurs dans cette perspective que la famille Bentounsi mais aussi plusieurs autres familles touchées par ces violences feront du mois de mars un mois de mobilisation contre les violences policières. Familles et collectifs ont pensé à tout le monde en préparant ces différents événements. Chacun devrait pouvoir s’y retrouver.

Agenda des prochaines mobilisations :

4 mars : Meeting contre les violences policières et hommage à Amadou Koumé, tué par la police en mars 2015 - Bourse du travail de République

6 au 10 mars : Procès du policier Saboundjian - Paris

15 mars : Journée de formation juridique, médiatique, politique : comment s’organiser face aux violences policières ?

19 mars : Marche pour la Justice et la Dignité - organisée notamment par les familles de Lamine Dieng, Wissam El Yamni, Hocine Bouras, Amadou Koumé, Lahoucine Ait Omghar, Abdoulaye Camara, Morad Taout, Ali Ziri, Babacar Gueye, Rémi Fraisse, Jean-Pierre Ferrara, Amine Bentounsi, Théo Luhaka.

25 mars : Marche de protestation contre le non-lieu dans l’affaire Lahoucine Ait Omghar, tué par la police en 2013, à Montigny-en-Gohelle

Comment nous soutenir  :https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-amal-bentounsi

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau