Greenwashing avec l'aide du GIEC local

La candidature de Paris-Saclay, et donc de la France, à l'Expo Universelle 2025 irréprochable en termes de développement durable ! (disent-ils. Sinon c'est une injure)

En termes d'environnement et selon Michel Bournat, président de la communauté d'agglomérations Paris-Saclay, sa candidature à l'Exposition universelle 2025 est exemplaire parce qu'il a le soutien de la climatologue Valérie Masson-Delmotte, dorénavant présentée comme une des meilleures spécialistes mondiales du développement durable. Celle-ci soutient l'Expo U car Michel Bournat lui a dit qu'il ferait tout bien et selon "toutes les technologies novatrices".

(Cas d'école de tautologie circulaire : MB dit que l'Expo U sera écolo car VMD la soutient. VMD soutient l'expo U car MB lui a dit qu'elle sera écolo)

Candidature du Plateau de Saclay à l'Exposition universelle 2025 et développement durable © Urgence Saclay !

Comme on l'entend, la notion de sobriété n'entre pas en considération dans la vision de l'élu. Pour lui, ce qui compte c'est la techno-science (vision « en avant toute !»)

Si comme moi vous ne voudriez injurier personne et, en tant que simple militant écolo climato-inquiet, surtout ne pas injurier les scientifiques climatologues du GIEC, alors dites :

Bétonner des terres agricoles reconnues très fertiles à 20km de Paris, c'est bon pour le développement durable.

-----------------------------

MAIS pourtant l'INRA :  « Formidable réservoir de biodiversité, les sols sont essentiels à de nombreux services écosystémiques tels que la production alimentaire ou la régulation du climat, des crues, de la qualité de l’eau ou de l’air. Face à des demandes croissantes et antagonistes en logement, zones d’activités économiques, infrastructures, nourriture, matières premières, énergie et espaces de nature, cette ressource limitée et non renouvelable aux échelles de temps humaines est soumise de manière insuffisamment raisonnée et cohérente aux nombreuses politiques sectorielles qui la concernent. » (https://colloque.inra.fr/artificialisation-des-sols/)

Eh oui, n'en déplaise à tous les promoteurs d'exposition universelle sur terres agricoles, Michel Bournat ou Valérie Masson-Delmotte, l'artificialisation des sols, c'est très mauvais pour la stabilisation du climat et ça va en sens contraire de ce qu'il faut faire vue la rareté qui s'annonce des ressources alimentaires. La protection volontaire des sols naturels, associée à une meilleure gestion de leur couvert végétal, aiderait grandement à arrêter la machine du tragique changement climatique en cours. Voir le programme 4pour1000 initié à la suite d'une étude de l'INRA : http://4p1000.org/comprendre

 -----------------------------

Dites également : y faire venir 40 millions de visiteurs sur 6 mois (soit en moyenne plus de 200 000 personnes par jour), ce qui nécessite des infrastrucutres lourdes comme un métro aérien sur des terres cultivées et divers travaux d'aménagements et élargissements routiers conséquents, sans parler des allers/retours en avion de nombre de ces visiteurs, c'est bon pour le développement durable.

Et puisqu'on vous le dit : le projet est porté par « une des meilleures spécialistes dans notre pays, en Europe et dans le Monde pour traiter de ce genre de sujet, et qui préside un certain nombre de commissions et de comités au sein du GIEC, je suis désolé, on peut pas dire que sur le plan du développement durable, notre projet est nuisible ».

MAIS, je suis peut-être menteur et de mauvaise foi ainsi que les présidents d'assemblées territoriales aiment à le dire ! (Il ne faut jamais rien exclure à priori et toujours, dans la mesure du possible, essayer de vérifier les choses par soi-même)

Mon premier mensonge : l'expo U va accaparer 110h de terres agricoles supplémentaires (par rapport aux expropriations du cluster Paris-Saclay pour faire déménager des établissements déjà très correctement dotés sur leur site actuel)

C'est un mensonge car les terres cultivées ne sont plus agricoles dès lors que des majorités territoriales avaient une visée dessus et qu'elles les avaient placées en Zone d'Aménagement Concertée (même sans projet bien déterminé ou avoué au public).

Exposition Universelle 2025 Paris-Saclay, le périmètre © Urgence Saclay !

Autre mensonge de ma part : ma prétention à dire que la méthode utilisée par la Communauté Paris-Saclay pour décider et promouvoir son exposition U n'est pas démocratique.

En effet, on apprend qu'il y a eu des enquêtes publiques (hein ?! Concernant l'Expo Universelle ? Où et quand ? Je croyais suivre le dossier d'assez près. Ça a dû m'échapper)

Il est vrai qu'on est confondu devant tant d'arguments relevant de la pure science.

ET CE N'EST PAS TERMINÉ : les preux écologistes (du parti LR) majoritaires de la Communauté d'agglomération Paris-Saclay vont bientôt enrouler tout ça et sans doute bien plus dans un Plan Climat, Air, Energie Territorial (PCAET) en continuant d'y enrôler les scientifiques climatologues du GIEC local, européen et mondial.

(hein, quoi ? Cette histoire de plan climat n'est pas forcément de leur propre initiative libre et non faussée  ? C'est une obligation légale des communautés d'agglomération ? Ah!)

Feront-ils alors, eux grands démocrates d'estrade derrière micro, appel à l'expertise des associations et habitants, voire des citoyens, qui s'intéressent à ces questions ? Ou alors feront-ils appel à leur propre expertise d'élus passionnés par le bien-être physique et moral, présent et futur, de leurs administrés, ou encore peut-être à l'expertise des « meilleurs spécialistes français, européens et mondiaux de ces questions » ?

Eh bien c'est pas sûr, si l'on en croit l'appel d'offre public qu'ils ont lancé pour qu'un cabinet d'experts privés, externe aux parties citées ci-dessus, planche sur la question :
https://www.francemarches.com/appel-offre/3-boamp-17106050/conception-animation-demarche-design

Mais comme d'hab, ils pourront compter sur le patronage du GIEC et de ses deux éminents représentants de service :
(admirez surtout : "Pitch de porteurs d'initiatives locales" et "méthode de design de politiques publiques")

Greenwashing à la mode Paris-Saclay © Urgence Saclay ! Greenwashing à la mode Paris-Saclay © Urgence Saclay !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.