Lettre ouverte à Laurent Dumas, Président du CA du Palais de Tokyo

lettre ouverte à Laurent Dumas, président du Conseil d'Administration du Palais de Tokyo

Lettre ouverte à M. Laurent Dumas

Président du conseil d’administration du Palais de Tokyo,

 

Monsieur Laurent Dumas,

On dit de vous que vous êtes

Président du Conseil d’administration du Palais de Tokyo, grand musée d’art contemporain,

grand promoteur admiré par les maires du Grand Paris pour votre grande réussite qui a fait de vous une grande fortune

Un grand mécène, qui a initié le grand concours,

Un immeuble, une oeuvre

 

Vous nous dites de vous, que vous êtes le fondateur d’EMERIGE

30 ans à REVER

                 CREER

                 ERIGER

 

Mais pour nous, vous êtes celui à qui il suffira d’un an,

pour détruire ce qu’ont fait de vrais artistes qui savaient faire REVER

pour détruire la magie que de vrais génies avaient su CREER

pour détruire l’œuvre que de vrais passionnés avaient réussi à ERIGER.

détruire la Roseraie de l’Haÿ,

le chef d’oeuvre de Jules Gravereaux et d’Edoaurd André

qui eux, savaient faire REVER, savaient CREER, et savaient ERIGER,

 

Vous avez initié avec le ministère de la Culture

le grand concours, Un immeuble, une oeuvre

Vous avez aussi initié la destruction d’un chef-d’œuvre.

 

 Votre rêve cauchemar qui détruit la beauté, la magie, l’intemporalité de la Roseraie de l’Haÿ a été qualifié de Scandale Historique »

par la Présidente de la Fédération mondiale des sociétés de roses, Henrianne de Briey.

Votre rêve cauchemar a été qualifié d’Injure faite à la Beauté

par Bernard Mandô, ancien directeur de la Roseraie de Bagatelle et ancien Président des  « Amis de la Roseraie » de l’Haÿ-les-Roses.

C’est vous M le Président du Conseil d’Administration du Palais de Tokyo

qui êtes responsable de cette injure faite à la Beauté, de ce scandale historique. 

 

M.Laurent Dumas, vous vous prétendez mécène, défenseur de l’Art Contemporain,

défenseur des artistes contemporains.

Par cette injure faire à la Beauté, ce scandale historique,

vous faites très mal aux artistes contemporains.

Tout le monde peut voir que votre rêve n’est pas un rêve d’art

Ce n’est qu’un rêve d’argent.

Vous en avez déjà 300 millions, rien que pour vous, cela ne vous suffit-il pas ?

Combien gagne t-on en injuriant la Beauté ?

 

Tous les chefs-d’œuvre ont besoin d’être protégés des erreurs humaines et des appétits d’argent.

Notre Dame a été dégradée par un incendie dû à une erreur humaine

La Roseraie, un autre chef d’oeuvre, va être asphyxiée, dégradée, avilie par votre appétit d’argent.

 

Nous vous le promettons, M. Laurent Dumas,

la beauté, la magie, le miracle de la Roseraie de l’Haÿ-les-Roses,

nous les sauverons des appétits d’EMERIGE  et du Maire de l’Haÿ-les-Roses,Vincent Jeanbrun.

 

 Le projet  du promoteur Laurent Dumas (EMERIGE) de bâtir 3 immeubles de luxe, collés à la Roseraie de l’Haÿ-les-Roses à la place du square historique qui est son bouclier végétal, côté ville, a été dénoncé dans un article de Jade Lindgaard:

Un jardin de roses sous la menace d’une résidence de luxe (Médiapart 2 mai 2019)

et dans mes autres billets.

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.