L'Haÿ-les-Roses-Bafouées

A l'Haÿ-les-Roses, la sous-préfète ne fait rien depuis 4 ans pour sauvegarder la Roseraie, alors qu'elle occupe à titre grâcieux l'ancienne demeure de son créateur, Jules Gravereaux

 

maison-empire-et-son-jardin
EN 1892, Jules Gravereaux  a acheté la maison Empire  et son parc.  Depuis la création du département du Val de Marne, cette demeure est le logement de fonction des sous-préfets de l'Haÿ-les-Roses.  Aujourd'hui, c'est la sous-préfète Martine Laquièze qui y loge.  Autrefois, on appelait ce site le belvédère car la vue sur la vallée de la Bièvre est grandiose. De ses fenêtres donnant à l'ouest, Martine Laquièze a une vue panoramique sur toute la banlieue parisienne jusqu'à la Tour Eiffel. A l'est, elle voit le pavillon  Marquais, finement restauré en 2018.  Au delà du pavillon Marquais, s'étend la paisible Roseraie, créée par Jules Gravereaux et Edouard André  en 1899, la géniale inspiratrice de toutes les roseraies du monde. La sous-préfète Martine Laquièze a la chance inouïe d'habiter auprès d'un tel chef d'oeuvre.  Enfin, de sa  terrasse donnant au sud, Martine Laquièze peut profiter d'un grand jardin descendant légèrement vers un bassin bien entretenu et bordé de grands arbres aux frondaisons rafraichissantes. La sous préfecture elle-même, a été construite sur une autre parcelle du domaine Gravereaux, l'ancien verger, le long de l'aqueduc Médicis.Autant dire que notre sous-préfète n'a pas 100m à faire de son lieu de résidence à son lieu de travail 

Ci contre, Mme Laquièze pose dans son bureau privé de la maison Empire

laquie-ze-bureau-gravereaux

Pendant les journées du patrimoine de septembre, la sous-préfète fait visiter le rez de chaussée  de la maison Empire, le grand salon et  la salle à manger, ouverts sur le jardin. Telle une châtelaine, elle invite les visiteurs à contempler l'ameublement et la vaisselle qui n'est sortie que pour les grandes occasions.

journe-e-du-patrimoine-1

 

Ici, Martine Laquièze  reçoit le bon peuple dans sa maison empire de fonction, secondée par Monsieur Roy, maire adjoint de l'Haÿ-les-Roses. Ce dernier, subjugué par tout ce faste s'est adressé à la sous préfète en ces termes "Vous êtes ma reine..."

  Depuis qu'elle a été nommée à l'Haÿ-les-Roses, une seule occasion lui  a été donnée de faire une grande réception dans les salons de la Maison Empire, aux frais du contribuable, cela va sans dire... grâce à l'ambassadeur de Bulgarie et son épouse!

ambassadeur-de-bulg-a-la-roseraie

 

 

 

jeanbrun-alibaba2018
A cette date, le maire VJeanbrun était parti  en Chine avec Valérie Pécresse et toute une délégation d'élus de la Région Ile de France et d'entrepreneurs. Il était parti  chiner chez Alibaba!!! Et puis, les roses, c'est pas vraiment sa tasse de thé. 

 

Ah,  cher Anguel, vous aimez donc le charme suranné des roses? 

A l'Haÿ-les-Roses, on va la dynamiser la vieille grand-mère de Roseraie. Aujourd'hui, ce n'est qu'un champ de roses moribondes. La vie, la vraie dans notre nouveau coeur de ville, c'est ça que tous mes concitoyens appellent de leurs voeux!!!! Vous verrez si vous revenez d'ici quelque temps. Vous serez surpris  par la vitalité de notre belle commune! Du béton de luxe, s'il vous plaît, des brasseries de vie, des arbres en pot à ma merci.  Elle sera bien la grand-mère derrière les immeubles, derrière le supermarché, derrière les hautes grilles. Enfin, elle sera protégée et valorisée!

roseraie-do-me-photo-ancienne
Pauvre Roseraie! Des admirateurs font régulièrement le pélerinage jusqu'à l'Haÿ-les-Roses pour lui rendre hommage tandis que  ceux qui sont censés la protéger, s'allient  pour tirer d'elle un coupable profit. Comment la Roseraie de Gravereaux va t'elle  survivre à l'alliance de la cupidité et de l'ignorance? Depuis le 7 décembre 2020, elle a déjà perdu une partie d'elle-même, le square Allende et si la justice continue à valider passivement toutes les agressions contre elle, ce Jardin des Jardins du Val de Marne sera à jamais défiguré par  trois verrues qui vont  lui être collés au visage.   

 

 

la-bande-de-salauds-dans-lhay
La sous-préfète a participé à des réunions avec le maire V.Jeanbrun, le préfet du Val de Marne, le préfet Prévost, l'Architecte des bâtiments de France (Nathalie Barry) au sujet de ce  projet phare de V Jeanbrun, ce très fameux et très fumeux "coeur de ville" qui va venir bouleverser et dénaturer ce quartier historique et artistique de l'Haÿ-les-Roses. Tous ensemble, ils se sont promenés sur le square Allende, square arboré depuis la nuit des temps, qui a été massacré  début décembre. Tous ensemble, ils ont arpenté la rue voisine, la rue la plus ancienne de la ville, en montrant du doigt la ferme historique et ses grands arbres  qu'ils allaient laisser détruire intégralement peu de temps après, ainsi que la maison du 17ème siècle où vécut le sculpteur Lepère. Ils ont balayé tous les questionnements d'un revers de la main, un square protecteur? la frondaison des arbres indispensable pour la Roseraie? pour les citoyens? des maisons   historiques? des caves du 16 ème siècle?  un site exceptionnel? une Roseraie  ancienne et fragile? des collections de roses rares? Ils  ont oublié les canicules implacables, la disparition inexorable de la biodiversité. Ils n'ont pas entendu les citoyens,  n'ont pas lu les courriers qui leur étaient adressés et y ont encore moins répondu. Tous ces politiques et ces représentants de l'Etat qui sont payés pour protéger notre patrimoine et notre biodiversité en danger s'entendent derrière notre dos pour les laisser se faire saccager. Au nom de qui? Au nom de quoi?

Madame Martine Laquièze, sous-préfète de l'Haÿ-les-Roses, vous  occupez  aux frais du contribuable, la maison Empire de Jules Gravereaux depuis  4 ans maintenant et vous avez laisser faire le saccage des arbres magnifiques qui constituaient l'écrin de la Roseraie, un saccage qui est une atteinte grave à la Roseraie elle-même. Vous qui avez le privilège d'habiter sur place, vous pouvez à tout moment vous rendre à la Roseraie et constater les conséquences de cette destruction. N'étiez-vous  pas censée protéger ce chef d'oeuvre public de grande renommée alors même que vous habitez dans la demeure de son créateur??? Pourquoi n'avez-vous rien fait? Pourquoi n'avez vous même pas répondu aux élus qui vous demandaient de contrôler la légalité du déclassement du square Allende? En ne répondant pas aux élus, en ne faisant rien alors même que vous  étiez alerté sur ce qu'il était en train de se passer devant chez vous, vous avez précipité la destruction du square et de ses grands arbres magnifiques. Le déclin  de la Roseraie est à présent inéluctable. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.