Contre l’imposture du nom de Frêche sur la liste aux Régionales 2010 en Languedoc Roussillon, ou la démocratie dévoyée.

 

Pour le PS héraultais, Frêche sera bien la tête de liste aux régionales 2010 en Languedoc Roussillon, mais qu'en est-il du PS national ?

Lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le député du Doubs Pierre Moscovici a déclaré "Je ne conseille pas au Parti socialiste de tout faire pour que (la région Languedoc-Roussillon) soit perdue par la gauche, donc je crois qu'il faut parfois être pragmatique"!!!, il a souligné "les très grandes qualités et les quelques défauts, à moins que ce ne soit le contraire"!!!!

Pierre Moscovici a indirectement apporté son soutien à Georges Frêche.

Question : Pragmatique doit-on le prendre dans le sens " Qui est plus soucieux de l'action, de la réussite de l'action que de considérations théoriques ou idéologiques"? = La victoire à tous prix !!!

Pierre Moscovie ". Et d'insister pour que le PS respecte le vote des militants. "

Marie José Masson Gaechter : Éric Andrieu, candidat au poste de « premier socialiste » a perdu oui…..Codorniou le candidat surprise " frêchiste" a gagné, oui…… mais avec un score qui laisse pour le moins interrogatif, vu les circonstances : 85 % dans les PO, 70 % dans le Gard et l’Hérault, des départements ou il n’est guère connu. Curieusement, c’est dans son propre département que M. Codorniou fait le moins, avec 47 %.

Il paraît que les militants ont voté en toute liberté...………Mais au royaume du larbinisme et des magouilles politiques…..On peut tout imaginer !!! Moi je n’irai pas jusqu’ à dire que la démocratie a parlé, quand on connaît les mœurs féodales qui maintiennent le pouvoir d'un Frêche dans sa région, mais cela n’engage que moi…J'ai beau être parfois naïve mais là la couleuvre a du mal à passer.

Benoît Hamon a préféré éluder. "Nous, nous nous préoccupons de garder des régions à gauche", a-t-il expliqué lors du Grand rendez-vous Europe 1-Le Parisien. "Aujourd'hui, nous avons un candidat qui s'effacera peut-être. Nous verrons qui sera la tête de liste parce que nous espérons rassembler un peu" à gauche, a-t-il ajouté.

Constat : Le genre "je ne me mouille pas" ……Langue de bois!!!

Sur Frêche, "on traitera chaque problème en son temps", a assuré Arnaud Montebourg, lors de l'émission 17h Politique sur i-Télé. "C'est assez compliqué le Parti socialiste (...) Martine Aubry a rappelé son intransigeance" sur le sujet, a ajouté le député de Saône-et-Loire.

"On traitera chaque problème en son temps", ……Langue de bois!!!!

Je rappelle les belles paroles : « En Languedoc-Roussillon, la rénovation s'appelle Andrieu", affirmait dans un communiqué Arnaud Montebourg, secrétaire national du PS à la Rénovation, ajoutant : "J'appelle donc tous ceux et celles qui sont impatients de voir surgir un socialisme moderne en Languedoc-Roussillon à voter pour Éric Andrieu." :
Perte de mémoire !!!!!

Vous avez parlé rénovation…C’est quand?

Un socialisme moderne …avec Frêche ???

 

M. Aubry son intransigeance………………………….à voir!!!!
Je me désole de voir M.A.,si aphone...

Les militants du Languedoc-Roussillon ont choisi leur homme de confiance, Didier Codorniou, candidat frêchiste , contre l'avis de la Rue de Solferino, pour les représenter aux prochaines élections régionales. À lui seul, cet épisode résume tout de l'absence d'autorité dont souffre le PS.....Alors comment le PS peut-il se plaindre de voir les électrices et les électeurs se détourner de ses bulletins de vote si son absence de crédibilité dans les actes forts se vérifie chaque jour?

Si nous étions un tant soit peu encore dans un parti qui a le respect de lui-même et de ses valeurs, pour cet homme qui continue à faire la pluie et le beau temps dans sa région, nous aurions fermement décrété sa mise à l'écart réelle ,claire et définitive au lieu de quoi on découvre que ses anciens camarades de parti sont restés ses féaux…

Rien ne paraît avoir de sens . Ce type devrait être fichu politiquement, or on lui trouve le moyen d'être "utile"….Imaginez l’incompréhension et la grande tristesse que l'on peut éprouver en étant de gauche…

Il y a toujours eu de ces gens sans envergure, en politique. Mais aujourd'hui, la pénurie de modèles dont on admire la force morale et la droiture est en revanche bien réelle!

Nous n’avons plus que des petits élus de province qui se vautrent dans la compromission .

Certains m'accuseront de tirer sur le PS et de ne pas être "conforme" avec nos moribonds politiques. Mais pourquoi serais-je convenable avec ceux qui refusent d'écouter autre chose que leur "Je" ? . Moi, je ne veux pas adhérer à un Parti de Soumis...

Je préfère que le parti y perde des plumes plutôt que ses valeurs, soutenir Frêche serait une insulte à ceux qui luttent au quotidien pour un monde plus juste, pour une France sans discrimination, défendons nos idéaux !!!

De cette tambouille ne sortira probablement rien de bon. Sans doute une "ragougniasse" de plus, que tout triomphants, ils viendront nous vendre aux prochaines échéances, persuadés qu'une fois encore nous ouvrirons docilement le bec pour qu'ils nous gavent de leur nourriture indigeste.
Patiente bien que dubitative, j'attends le résultat de ces tractations et cogitations incestueuses entre soi.
En attendant, j'espère encore….

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.