VERS UN GOUVERNEMENT DE COALITION DES FORCES ANTI MEMORANDUM EN GRECE?

Le chef du Syriza, Alexis Tsipras, se rendra aujourd'hui (mardi 8/5) à 14h au Palais Présidentiel pour y recevoir des mains du Président de la République, Carolos Papoulias, l'ordre exploratoire de formation de gouvernement.
Lundi, le Président de Nouvelle Démocratie, Adonis Samaras, a déposé l'ordre exploratoire auprès du Président de la République, après les trois refus qu'il a essuyés lors des entrevues qu'il a eues, successivement, avec ses homologues du Syriza (A.Tsipras), du Pasok (Ev. Venizelos) et de DIMAR (Gauche Démocratique, Fotis Kouvelis).

Selon nos informations (Agence DOL Presse), M. Tsipras s'apprête à présenter mardi un plan en trois points comprenant:

- le refus du Mémorandum,

- la formation d'un gouvernement des forces de gauche

- le programme de refondation du pays.

Interrogé lundi soir, le représentant du Parti, Yannis Dragasakis a répété que le Syriza tient aux thèses qu'il avait formulées avant les élections. Il a également déclaré que le Syriza entrera en contact avec tous les partis, saus Chrysi Avghi (néo-nazis), et qu'il rencontrera également des partis qui ne sont pas représentés au Parlement et des représentants des acteurs sociaux.

Tsipras rejette catégoriquement toute éventualité d'une collaboration gouvernementale avec le Pasok et la Nouvelle Démocratie, partis pro-mémorandum, et remet sur la table la question du bonus de 50 sièges accordé au premier parti (en l'occurrence, la Nouvelle Démocratie), sujet dont il compte discuter avec des juristes spécialistes de la constitution.

(traduit et adapté d'une dépêche de l'agence de presse DOL -quand on n'a rien d'autre, on se fournit chez l'ennemi :) )

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.