marie laure veilhan
Abonné·e de Mediapart

34 Billets

2 Éditions

Billet de blog 16 mars 2013

marie laure veilhan
Abonné·e de Mediapart

La banque à qui parler ( texte de Pipotin, à l'initiative de la Dame du Bois Joli et de quelques autres qui se bougent fort)

marie laure veilhan
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A ce jour, la direction du Crédit Mutuel Bretagne CMB-Arkea n’a toujours pas répondu aux nombreux appels qui lui ont été faits de la part de personnes s'inquiétant de la situation de Michel Madec. Depuis plusieurs jours, Michel suit une grève de la faim pour dénoncer le manque de communication et de recherche de solution réelle de la part de sa banque afin de régler son problème d’endettement. La banque n’a pas particulièrement brillé dans son obligation de conseil en lui proposant, par le passé, un prêt relais au lieu d’une solution adaptée à sa situation financière d’alors. Cette dernière s’est logiquement dégradée comme c’était prévisible. Outre le fait que le silence répondant à la demande de Michel Madec contredit le principe de mutualisation qui est à l’origine de cette banque - elle qui fait de la parole un étendard publicitaire - nous pouvons nous interroger sur la signification de la réponse de cette banque le vendredi 15 mars. Par mail, elle indique que le directeur général du CMB, M. Jean-Pierre Denis, suit personnellement l’affaire à la recherche d’une solution. Et cela à la veille d’un week-end qui prolongera d’autant la période qui suit le dernier contact avec le CMB, le mercredi précédent. Michel Madec en est déjà à son 10ème jour de grève de la faim en cette veille de week-end et le temps ne sera pas le même pour lui que pour le directeur général qui dit chercher une solution sans même avoir cherché à le contacter jusqu’à ce jour. Pour toutes ces raisons, je me sens solidaire de la situation de Michel Madec et demande à la direction du CMB-Arkea de répondre à sa demande avant que sa santé ne soit définitivement altérée. Je tiens la direction de la banque pour moralement responsable de ce qui pourrait arriver à la santé de ce dernier en ne réagissant pas plus rapidement. Je m’engage à retirer ce texte de mon blog dès que Michel Madec aura un retour concret à sa demande et que la bonne volonté annoncée de la direction du CMB-Arkea se verra suivie d’effet. En attendant, je demande à toute personne se sentant solidaire du cas de M. Madec de signer la lettre ouverte adressée aux élus de Bretagne et de lire son blog sur Médiapart. http://bellaciao.org/fr/spip.php?article134031 http://blogs.mediapart.fr/blog/carland

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal
Affaire Perdriau : les coulisses d’une censure
Nous revenons ce soir sur les coulisses de la censure préalable d’une enquête de Mediapart : après douze jours, la justice a finalement mis fin à cette mesure inédite, mais le mal est fait.
par À l’air libre
Journal
Punir les petits délits par des amendes : l’extension du domaine de la prune
Avec la Lopmi, adoptée par le Parlement en commission mixte paritaire jeudi 1er décembre, une vingtaine de délits supplémentaires pourront faire l’objet d’une « amende forfaitaire délictuelle » infligée par les policiers et les gendarmes. Cette « condamnation express » pose de sérieux problèmes. 
par Jérôme Hourdeaux et Camille Polloni
Journal — France
Corse : l’arrestation de nationalistes complique le dialogue avec Darmanin
Un leader du mouvement indépendantiste Corsica Libera et deux autres hommes ont été arrêtés jeudi dans le cadre d’une enquête du Parquet national antiterroriste. À quelques jours d’une visite du ministre de l’intérieur, plusieurs élus insulaires évoquent un « très mauvais signe ».
par Ellen Salvi et Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy