Permis de la honte, permis de polluer, permis de tuer la biodiversité

   

 

     

PREMIS DE LA HONTE !

Notre littoral, à Bretignolles sur mer, Vendée, situé entre Les Sables d’Olonne et Saint Gilles Croix de vie,  va être saccagé pour aménager un port de plaisance de 900 places de bateaux pollueurs

La dune protectrice va être éventrée pour permettre à l’océan de pénétrer dans des terres agricoles, sur une surface de 10 ha, et une profondeur de 15 m.

Des tirs d’explosifs, en pleine mer et sur terre, sont programmés, détruisant la flore et la faune, polluant 2 zones Natura 2000 à proximité

 Les deux plages familiales seront détruites

Une carrière de 350 000 m3 d’eau douce de qualité, va être sacrifiée pour servir de dépotoir aux déblais des travaux, alors que la Vendée est en alerte sécheresse et restriction d’eau !

Malgré les mises en garde d’hydrogéologues émérites, sur le danger d’envahissement d’eau salée dans les nappes phréatiques, un permis de polluer et de destruction massive vient être délivré par le préfet de la Vendée,  à la communauté du Pays de Saint Gilles, instigateur du projet.

On   se bat depuis 2003 contre cet acte criminel. Nous sommes maintenant entrés dans la phase juridique, où nous déposerons un recours pour chaque arrêté permissif. Mais, à moins d’obtenir, un référé, les recours ne sont pas suspensifs. Quand les travaux commenceront, il sera trop tard.

L’heure est grave, mais toujours  pas de réaction de journalistes ni de politiques, pourtant destinataires de plusieurs alertes.

Faut il un acte dramatique et sensationnel pour qu’on en parle ?

Marie LUCE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.