si on sait pas quoi faire de son argent, on peut financer un soldat!

Deux Poids………………………………. Néné : -Sais-tu que le contribuable français finance, à son insu, ‘l’armée la plus morale du monde ? ‘ »

Gégé : - Mais enfin ? que dis-tu là ?

Néné : - Eh bien, si l’envie te prend de financer un ou des soldats de l’armée Israélienne tu peux faire un don, il sera exonéré d’impôts à hauteur de 66% !

Gégé : -  Heu… C’est scandaleux ! Enfin ! Que font nos ELUS ? C’est intolérable ! Le financement d’une armée nationale étrangère par des dons…. Exonérés d’impôts !!

Néné : Nos élus ? Nathalie Goulet par exemple a dénoncé cette …. Infamie- Elle a reçu des menaces de mort !!

Gégé :-Des menaces de mort ! Mais…

Néné : -Oui ! Elle a posé une question au ministre d'état chargé du budget pour dénoncer cette niche fiscale. Elle n’a pas eu de réponse. C’était le 10 mars dernier. Elle a dans la foulée reçue des menaces de mort- anonymes- sur les réseaux sociaux !

Gégé ;-Déjà qu’il y a des français qui servent dans l’armée Israélienne… Tu te souviens, ce jeune soldat franco israélien qui a tué froidement le Palestinien interpellé et menotté …Il semble que le gouvernement français, en encourageant les citoyens à aller commettre de tels crimes, se rende responsable des actes les plus … comment dire…

Néné :- ………Injustes !! C’est contre les droits les plus fondamentaux ! Il faut dénoncer cela……

INTERPELLONS NOS ELUS

Ensemble : -M. ... ! Avez-vous l’intention de soutenir votre collègue qui a eu le courage de dénoncer une injustice ?

Deux Mesures………………………………………………………….

Néné :- Et dis-moi, tu boycott toujours les produits en provenance d’Israël ?

Gégé :-Oui ! Ce n’est pas toujours facile : Il y a vraiment deux poids, deux mesures ! Néné :On peut financer des associations pour faire acheter des pizzas et des boissons fraîches à DES SOLDATS DE L’ARMEE ISRAELIENNE mais on est un CRIMINEL si l’on APPELLE Au BOYCOTT des produits Israéliens…

Gégé : -Et moi qui croyais que le nouveau ministre, M. URVOAS était contre la criminalisation du BDS. N'a-t-il pas exprimé, en 2015 , son opposition à la circulaire Alliot-Marie de 2010 ?

Néné :- Si ! il disait que l’incitation à punir ce militantisme constitue une atteinte à la démocratie et aux libertés fondamentales…

Gégé :-Et que dit-il maintenant ?

Néné :-Heu « Pas de commentaires » oui , c’est son mot ça ... Pas de commentaire… 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.