Tour de France et Palestine : étape 8

Nous étions à Mane, à la sortie du village, pour exprimer notre soutien au peuple palestinien, aux cyclistes palestiniens aussi, privés de course

Aujourd'hui, en lisant la presse matinale, je dois me satisfaire d'un petit billet dans l'Humanité si je veux entendre parler de la propagande -du soft power pardon - d’Israël dans le milieu du sport. Tour de France oblige, nombres de billets de blogs ou d'articles relatent l'esprit social de la grande boucle ou les exploits des coureurs.

Alors que le fascisme et tout ses dérivés post modernes sont aux portes de l'Europe -Biélorussie, Slovaquie , Montenegro - alors que des agro-barons volent les terres de paysans, que des milices auto-proclamés sortent armés pour tuer aux Etats-Unis, le pays qui depuis des décennies montre la voie, modélise l'apartheid et la colonisation dans l'espace qu'il a conquis par la force est porté au pinacle par la société française pendant le Tour de France.

Peut être que les exploits sportifs ne seront pas au rendez-vous mais l'équipe Israël -Start up Nation était , elle , bien au rendez-vous à Nice pour le départ du Tour.

Le patron de cette équipe, un  richissime homme d’affaires Israélien et Canadien, Sylvain Adams ,ne fait pas de publicité pour un produit ou une marque. Il dit : "Ma marque, c'est Israël".

En 2018 déjà, il était à l'origine du départ du tour d'Italie en Israël   et il use de  la même propagande pour avoir les faveurs du Tour de France en 2020, et pour y présenter une équipe: Israël est un pays normal, moderne, démocratique et a sa place au concert des nations, comme on disait au XIXème siècle. M. Estrosi , qui a octroyé une subvention à Israël pour qu'elle soutienne un groupe para gouvernemental qui vole des terres aux palestiniens,  devait être bien content de serrer la main de M. Adams, à Nice..

Alors non, Israël n'est pas un état "normal" ou démocratique. Son président Netanyahou, s'accroche au pouvoir pour ne pas faire face à la justice, -  sa " constitution" fait de cet état " l'état nation du peuple juif " , ses frontières sont floues et non admises,  elle se moque des résolutions de l'ONU et du droit international et la violence que ce pays inflige à tout ceux qui ne sont pas juifs  en fait un état anti-démocratique et de ségrégation.

On n'expliquera jamais assez aux gens que tout ceci n'est pas un problème de religion. C'est un problème de colonisation et de prise de pouvoir d'un groupe sur un autre.Comme en Ireland, on essaye de faire croire au monde entier que les Arabes et les Bédouins sont encore à l'époque des guerres de religion et ne comprennent rien au monde moderne alors que, comme en Ireland, un envahisseur, venu de l'extérieur, a pillé les villages et installé des plantations ( pour l'Irlande du Nord ) et des colonies ( pour Israël ) sur des terres gaéliques et palestiniennes. Les termes ont changé, mais les effets sont les mêmes: expropriation, expulsion, construction de murs, surveillance, armée, réfugiés, guerres, morts, emprisonnement.

 Aujourd'hui, les Palestiniens n'ont aucune chance de voir la  création d'un état palestinien à court ou moyen terme et aucune chance de voir leurs droits civiques et politiques  respectés . Il semblerait que le monde entier tourne la tête et n'ose plus les regarder en face. Les gauches auraient-elles oublié les Palestiniens? Une Chilienne a raconté à une amie militante qui tenait notre stand de Couserans Palestine pendant le festival Résistances à Foix qu' au Chili , des communautés Israélites très pieuses et intégristes achètent ou accaparent des terres arables,et des sources d'eau potable appartenant aux peuples premiers pour coloniser .

Le modèle "Israël" : coloniser, sécuriser, surveiller, frapper fort sur des civils couplé au softpower du divertissement, de la culture et des sports est à nos portes. Il remplacera bientôt nos démocraties laïques si on ne fait pas attention.La religion  ou la mythologie servent  de levier à tous ces modèles Les communautarismes renaissent de partout: évangéliques, juifs orthodoxes, musulmans ou cathos intégristes, et maintenant ces tarés du Qanon. Les états laïques du Proche -Orient sont tombés et l'Europe de l'Est est aussi gouvernée sous la houlette de la  religion et d'interdits liés au sexe et au genre .Les dérives sexistes s'installent, ainsi que la persécution des "minorités".

BSS, Couserans palestine et Palestine Vaincra BSS, Couserans palestine et Palestine Vaincra

Le modèle capitaliste s’accommode très bien de ces dérives  et Israël en profite aussi. Après avoir lancé sa première vague de colonisation via les différentes agences entre 1900 et 1970 sous la forme du kibboutzim, attirant ainsi sur les terres palestiniennes des socialistes et des intellectuels de gauche, elle a suivi la tendance néolibérale et sécuritaire et propose maintenant des maisons individuelles dans  ghettos ultramodernes, sécurisés par des moyens technologiques hors normes et par des milices juives armées. Et le softpower ne se fait plus autour du communautarisme du kibboutz mais autour de la publicité, du divertissement, du sport... Tandis qu'à Gaza,  les tireurs d'élite amputent des sportifs palestiniens.

Je voudrais qu'aujourd'hui, alors que M. Macron est au Liban,alors que le Tour de France parcourt notre pays, on s'interroge tous un peu sur ce qu'il faudrait faire entendre comme voix pour résister. Les palestiniens de tout bords n'ont plus que l'arme du BDS et le soutien militant.

Dans les supermarchés, les magasins, boycotter les oppresseurs!

Dans les services et les banques: désinvestir grandement

Parce que pas de paix sans justice : sanctionner pénalement la colonisation et l'apartheid

Pour aller plus loin et soutenir les Palestiniens, rejoignez les groupes locaux de défense de leurs droits et soutenez le BDS

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.