Qui gagne avec la crise ?

On se demande toujours qui gagne de l'argent pendent les crises.

 

Un grand chef économiste notait ces jours derniers que dans un marché chahuté les monnaies revenaient à des niveaux plus proches des fondamentaux. Avec la fin du carry trade, le Yen s'est énomément apprécié, des hedges funds ont du en racheter pour rembourser. Ils ont perdu beaucoup d'argent. D'autres spéculateurs en ont gagné : notamment ceux qui avaient vendu du dollar australien pour acheter du Yen. En quelques semaines le Yen s'est apprécié de 40 % par rapport au $ australien. Le mouvement est-il terminé ? Pas sûr. Toujours selon cet économiste, les monnaies les plus deflationnistes seront celles qui vont s'apprécier le plus. Le franc suisse et le Yen seraient aux premières loges. Avis aux amateurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.