Marie1978
Enseignante chercheuse
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 sept. 2017

Marie1978
Enseignante chercheuse
Abonné·e de Mediapart

Affaire Sandoval.Lettre ouverte à la cour d’appel de Versailles

Cette lettre ouverte à la cour d'appel de Versailles a vocation à rappeler que la justice argentine doit pouvoir effectuer son travail pour juger Mario Sandoval, accusé notamment de crimes contre l'humanité.

Marie1978
Enseignante chercheuse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Nous, membres de l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) réunis en comité de direction le 8 septembre 2017, appelons la cour d’appel de Versailles, qui rendra son jugement en délibéré le 14 septembre 2017, à autoriser l’extradition de M. Mario Alfredo Sandoval demandée par la justice argentine afin qu’il puisse répondre de ses actes devant les tribunaux. La justice argentine a émis un mandat d’arrêt international à son endroit le 15 mars 2012 pour « crimes contre l’humanité, privation de liberté et tortures ayant entraîné la mort » commis pendant la dictature des années 1976-1983, période pendant laquelle M. Mario Alfredo Sandoval faisait partie de la police politique du régime.

Nous déplorons que M. Mario Alfredo Sandoval, ayant joui d’une complète impunité après la chute de la dictature, ait été amené par le passé à enseigner à l’IHEAL en tant qu’intervenant extérieur. L’action de la justice est indispensable pour connaître la vérité et ainsi éviter qu’une personne responsable de crimes contre l’humanité puisse enseigner dans une institution publique, ce qui est incompatible avec l’éthique de l’université. Ceci est également contraire à toute l’histoire de l’IHEAL, qui a accueilli de nombreux exilés de régimes autoritaires latino-américains et continue d’être un refuge contre toutes les persécutions. C’est aussi parce que la mémoire des dictatures et la justice transitionnelle sont au cœur des enseignements dispensés à l’IHEAL qu’il nous semble nécessaire que la justice argentine puisse s’exercer.

BOIDIN Capucine, maîtresse de conférences en anthropologie

BONNENFANT Bruno, directeur de la bibliothèque Pierre Monbeig

CHIODI Vera, maîtresse de conférences en économie

COMPAGNON Olivier, professeur d’histoire contemporaine

DUMONT Juliette, maîtresse de conférences en histoire contemporaine

DUMOULIN David, maître de conférences en sociologie

FAUCHEREAU Marianne, responsable administrative

GEOFFRAY Marie-Laure, maîtresse de conférences en science politique

GOIRAND Camille, professeur de science politique

MERKLEN Denis, professeur de sociologie

ORNELAS-BERNAL Rebeca, responsable des relations internationales

VELUT Sébastien, professeur de géographie

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Avec le nucléaire, la France s’aligne sur les stratégies industrielles d’États autoritaires
Moins de 10 % de l’électricité mondiale a été produite par du nucléaire en 2021, selon un rapport annuel de référence. La Chine et la Russie construisent le plus de réacteurs à l’uranium, plaçant la France en bien mauvaise compagnie démocratique, alors qu’elle veut lancer de nouveaux EPR.
par Jade Lindgaard
Journal
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Europe
Les Russes fuient vers le Kazakhstan, le président Tokaïev sur un fil face à la Russie
Plus de 200 000 citoyens russes sont entrés au Kazakhstan depuis le 21 février, et 50 000 y sont restés. Le président Kassym-Jomart Tokaïev tente de prendre ses distances avec le Kremlin sur le dossier ukrainien. Mais sa marge de manœuvre semble limitée, explique Michaël Levystone, spécialiste de l’Asie centrale.
par Laurent Geslin
Journal
En Tanzanie, TotalEnergies prépare une bombe climatique aux relents colonialistes
Les Amis de la Terre et Survie publient une enquête inédite sur un futur oléoduc du géant pétrolier français en Tanzanie. Ce projet écocidaire et néocolonial aura des impacts désastreux sur les plans humain, écologique et climatique. Mais la résistance s’organise.
par Mickaël Correia

La sélection du Club

Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze
Billet de blog
Un manuel du graphiste
Ce Manuel est un très bel objet broché de 192 pages avec plus de 80 œuvres graphiques commentées, 17 entretiens avec des professionnel/le/s et de nombreux travaux d'étudiant/e/s. Michel Bouvet y répète que « le graphisme est partout », souvent invisible mais absolument nécessaire, il aborde le volet pédagogique de son activité, le processus de création et les coulisses de la production...
par Jean-Jacques Birgé