NON

Monsieur le Président de la République,

Je m'adresse à vous car vous allez prendre une décision capitale.

Je fais partie du peuple donc je ne suis RIEN.

 Mais je dis NON , n'entrez pas en guerre en Syrie. Vous qui, en Europe avez eu le prix Nobel de la PAIX, avec le Président OBAMA n'entrez pas en guerre.

Sous le prétexte qu'une ligne rouge arbitrairement décidée a été franchie - cette ligne rouge donne-t-elle un poids plus important à un mort gazé plutôt qu'un mort par balle ou autre. On s'était déjà rendu compte que des morts occidentaux étaient plus importants que des morts d'autres pays ; maintenant les causes de mort sont prises en considération et pèsent plus dans la balance. Les hommes, femmes, enfants, CIVILS - avant on distinguaient les civils et les militaires - maintenant non, tout cela n'a plus d'importance - ce sont les instruments de mort qui ont de l'importance à cause d'une décision arbitraire prise ..........par un prix nobel de la paix........dont le pays avait déjà utilisé ces armes chimiques de destruction massive -.

La vie et les morts sont réels avec la souffrance, la misère - tout cela n'est pas virtuel et sans conséquences tragiques.

Le peuple a de la mémoire et se souvient des fausses informations qui ont fait commencer toutes les dernières guerres avec toutes les conséquences  prévisibles et réalisées.

La Guerre du MALI que vous pensez avoir réussie.....Nous en verrons dans une dizaine d'année les véritables conséquences.

J'en ai assez de voir les peuples  mourir de guerre ou de misère - Monsieur le Président soyez humaniste et non guerrier.

Avec tout mon respect

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.