Exposition EXIL : rencontre avec deux jeunes photographes, Nicolas Riffaud et Sébastien Gaudronneau

Les deux artistes photographes invités au Pilori, Espace d'Arts Visuels à Niort, interrogent les frontières urbaines et travaillent les paysages très contemporains dessinés par les territoires inachevés, coincés entre cités et zones rurales.
Expo EXIL Interview Nicolas Riffaud et Sébastien Gaudronneau © Marine Sentin
Expo EXIL Interview Nicolas Riffaud et Sébastien Gaudronneau © Marine Sentin
Expo EXIL Interview Nicolas Riffaud et Sébastien Gaudronneau © Marine Sentin

Les deux artistes photographes invités au Pilori, Espace d'Arts Visuels à Niort, interrogent les frontières urbaines et travaillent les paysages très contemporains dessinés par les territoires inachevés, coincés entre cités et zones rurales.

La problématique de départ de ces deux artistes peut s'exprimer par le constat, qu'au-delà des références touristiques et historiques, une ville est aussi composée de zones délaissées qui témoignent de son évolution, de ses projets inaboutis, de ses tentatives d'extension parfois abandonnées.

Ces lieux transitoires permettent un nouveau regard sur un environnement que l'on croit connaître parce qu'il est sien ou que l'on découvre ainsi par la bande, avec originalité.

L'exposition photographique EXIL propose une déambulation nocture, aux frontières des espaces urbains, avec pour souhait de laisser une trace dans l'inconscient collectif des habitants, de permettre de questionner le quotidien, de devenir un temps étranger à sa ville.

Leur recherche s'axe autour du paysage contemporain. Leurs prises de vues argentiques, en pauses lentes, sans mise en scène ni éclairage ajouté, composaient à l'origine un ensemble de tests et d'expérimentations sur une grande partie du territoire français. Le besoin de se concentrer sur des territoires délimités est rapidement devenu une évidence.

L'exposition au Pilori retrace l'ensemble de la démarche, des premières expérimentations jusqu'aux travaux plus récents. Plusieurs des oeuvres n'avaient encore jamais été montrées.

A la rencontre de deux regards, celui d'un architecte paysagiste, Nicolas Riffaud et d'un photographe-vidéaste, ancien des Beaux-Arts, Sébastien Gaudronneau, EXIL offre aux visiteurs (déjà nombreux) un regard décentré sur la ville :

« Loin des corps, hors des passages agités, ce sont ces zones délaissées, coincées à la frontière de la ville qui offrent le plus de liberté. Ici, pas d'esthétisme proclamé, aucun repère touristique, ce sont ces lieux où l'on se promène la nuit uniquement lorsque l'on se perd. Qu'elle soit minimaliste, abstraite ou détournée, cette approche est un moyen d'extraire de ces lieux une suggestion vers un autre imaginaire. S'exiler d'un environnement commun et retrouver cette ouverture vers d'autres horizons. »

L'exposition EXIL, en évolution permanente, a été présentée au Musée Bernard d'Agesci à Niort de décembre 2008 à février 2009, et plus récemment pendant 3 mois cet été à l'Espace Mutualiste Expressions de Niort.

 


 

LE PILORI ESPACE D'ARTS VISUELS

EXIL du 3 au 21 novembre 2009

rue Mathurin Berthomé - 79000 Niort

du mardi au samedi de 13h à 19h30 – Accès libre

www.vivre-a-niort.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.