L'esthétique de l'éjaculation et autres petites perles à Livre Paris 2016

Rencontre jubilatoire avec Jérôme Martin, des éditions le murmure, trublion de l'édition car même cette année à Livre Paris 2016, il reste des petits éditeurs qu'il faut aller chercher dans les allées périphériques.

Jérôme Martin, co-fondateur des éditions le murmure avec David Demartis à Livre Paris 2016. © Marise Sargis Jérôme Martin, co-fondateur des éditions le murmure avec David Demartis à Livre Paris 2016. © Marise Sargis
Les couvertures de ses livres sont jaunes, les titres flashy, rose fluo. Elles harponnent. La collection s'annonce Borderline : Esthétique de l'éjaculation et Eloge de la Nanarophilie d'Antonio Dominguez Lévia, La peur de l'orgasme de Bernard Andrieu ; La peau, Totem et tabou de Christine Bergé, Striptease, l'art de l'agacement de Laurent de Sutter, Le pire des crimes (la pédophilie) de Sophia Levenditi... A venir Les Schtroumpfs Un état totalitaire de Antonio D. Leiva, l'auteur fétiche de cet éditeur installé en Bourgogne à Neuilly-lès-Dijon. Une collection d'essais de pop culture.

Seul sur son stand, Jérôme Martin l'un des deux créateurs de la maison d'édition le murmure  m'accueille avec un sourire. Le stand de Libération qui jouxte le sien parait plus désertique encore. Face à eux,  trône le square des Religions et Spiritualités ou Jacques Le Goff est en train d'enflammer son micro en évoquant son maitre à penser le philosophe Emmanuel Mounier, créateur de la revue Esprit, qui lui a fait changer de voie quand il était jeune par la force de son engagement. Le thème de la table ronde aborde la question  : "Comment les croyants peuvent ils changer la société ?". J'en sors.

De la foi à l'éjaculation... il n'y avait donc que quelques mètres à franchir. L'éditeur se trouve mal loti, mal placé. "Le salon coûte cher aux exposants, 2 300 m2 pour quelques m2, nus sans matériel, et sans pouvoir choisir son emplacement". Il est vrai que l'entrée plein tarif coûte 12 € et même 6 € aux journalistes non enregistrés au préalable - une première dans ma vie de journaleuse.  Les Belges ont mieux compris. La foire du livre de Bruxelles en février dernier a instauré la gratuité et réussi à faire revenir en masse le public. Car il ne faut pas croire... ce n'est pas pour rien que le salon du livre a été rebaptisé cette année et boosté dans les médias. "Le salon est beaucoup plus réduit qu'il y a quelques années, les imprimeurs font aussi leur retour sur le salon et la Corée a des fonds pour investir..."

Livre Paris 2016 jeudi 17 mars Le Téléphone sonne Nicolas Demorand © Marise Sargis Livre Paris 2016 jeudi 17 mars Le Téléphone sonne Nicolas Demorand © Marise Sargis
A 18 h l'émission  de France Inter Le téléphone sonne de Nicolas Demorand en direct du Salon développera les raisons de la venue de la Corée  à Paris : "Ce pays asiatique cherche à conquérir une notoriété internationale captée par les auteurs chinois et japonais et investit pour cela..." L'interview d'une jeune auteur coréenne vendue à un Chinois après son passage de la frontière nord coréenne glacera le sang des auditeurs dont je suis. Je retiendrai le titre de son livre Je voulais juste vivre  de Yeonmi Park éditions Kero. A la porte de Versailles aujourd'hui, l'écrivain est le champion, l'artiste sensible, l'être fragile, en retrait du monde. Artiste le jour, ouvrier des mots la nuit. Comme Mediapart le pointe, ici, l'appauvrissement des écrivains s'accélère...   

Collection Borderline : corps, tabou, transgression © Marise Sargis Collection Borderline : corps, tabou, transgression © Marise Sargis
Jérôme Martin  n'exploite personne. Il parle de ses auteurs avec respect et intérêt. Il mène cette activité d'édition en parallèle d'une carrière plus classique. Une passion qui lui prend une grosse partie de son temps. Mais saurait il faire autrement ? En aimant  les idées iconoclastes et le monde des idées, cet universitaire offre à d'autres universitaires une tribune pour leurs thèses. Il contribue à la liberté d'expression et se connecte à la famille des empêcheurs de penser en rond. Intriguée par ce titre, j'ai choisi cet essai  Esthétique de l'éjaculation en 50 pages et me plonge en chemin  ... "L'éjaculation au grand jour constitue en effet un tabou central dans la construction de la sexualité occidentale. Appuyée sur les écrits de Saint Augustin contre la contraception manichéenne.." Editions le murmure.  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.