Article Le Monde " Le couple à l'épreuve du télétravail " : décryptage

Le couple bourgeois est mis à l'épreuve selon le journal Le Monde à cause du télétravail. Article du Monde.fr. Décryptage.

" ll empiète sans arrêt sur mon espace "

Voilà...

... pour celles et ceux qui rêvaient enfin de comprendre le couple bourgeois dans ces problèmes parisien de confiné en télétravail... la vérité enfin révélée grâce à cet article du journal Le Monde, à décrypter avec plein de pépites à croquer sous la dent pour les gens qui vivent dans des conditions lamentables.

Un régal...

D'abord, la chose qui saute aux yeux dans cet article, c'est que l'ingénieur automobile n'est pas plus en couple avec la postière du quartier, que la responsable éditrice perchée dans ses baskets New Balance ne l'est avec le conducteur de train... etc... oui... dans ce monde du couple bourgeois, la mixité existe, mais c'est quand même à catégorie socio-professionnelle équivalente. Tout de même, sinon, où va-t-on, et pourquoi pas un gilet jaune au chômage dans la famille, pendant que vous y êtes ! Une sorte de remake de la Belle et le Chômeur... beaucoup trop anarchique comme schéma social... encore à regarder sur un écran de cinéma... c'est classé Culture... ça passe crème ! ça rebooste le couple bourgeois en mal de routine... Bref, j'en étais où ?

Oui... et ça continue...

Quand le journal Le Monde se pose une question, il s'interroge sur le couple bourgeois, il va chercher un.. ? " psy " : bonne réponse. Mais pas n'importe quel  "psy"... un psychologue clinicien ET professeur en psychologie, oui tout de même, il ne faudrait pas prendre le couple bourgeois pour un couple de technicien de surface ! Ça ne se fait pas au Monde... oui, mais où ça ? En Suisse. Normal ! chacun son budget familial !! Et puis le lac Léman est plus propice à l'instant psychologisant que le canal de l'Ourcq.

Enfin, ce psychologue nous pond un truc du genre : " le risque majeur du confinement et du télétravail qui s'est imposé avec la crise sanitaire, est qu'il abolit les limites dans l'espace du domicile. (attention ça se complique un peu) Ce qui aboutit à un enchevêtrement lié à une trop grande promiscuité ".

De la solennité... comme à l'assemblée nationale... ou un discours du président du sénat, se n'est pas pour déplaire au goût du couple bourgeois... qui rêve de fouler les marches du palais...

Oui... un truc de spécialiste quoi !

Çà fait plus sérieux...

Abolir les limites dans l'espace du domicile est plus sérieux que de dire tout bonnement open space, et il vaut mieux dire aboutir à un enchevêtrement liée à une trop grande promiscuité que de dire chéri j'ai besoin d'air !

Et pour finir, on a envie de compatir avec ces pauvre bourgeois qui n'en peuvent plus dans leurs tranchées de guerre, quelle épreuve ce télétravail forcé dans un 80 m2...!! c'est vrai comme c'est dur de vivre la vie de couple en télétravail quand depuis des décennies la classe pauvre vit en camping permanent sans voir l'ombre d'une vie de couple à Paris !

Mais ça... c'est le dernier des soucis du journal Le Monde ! Beaucoup plus sensible à la vie de couple du bourgeois ! L'argent appelant l'argent. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.