Poème pour le renouveau du printemps des peuples

Aujourd'hui rassemblement des occupant.es devant devant l'Odéon pour célébrer les six semaines de luttes - #OccuponsPartout- afin que la culture et ses artisans ne disparaissent pas en cette période de recession covid. Ce poème leur est dédié.
  • Poème pour le printemps des peuples et la commémoration de la Commune.

Paris,

J'aime entendre ta joie quand les beaux jours arrivent aux terrasses de tes cafés.

Paris,

J'aime écouter l'insousiance des oiseaux mélodieux de tes jardins chanter les jours heureux.

Paris,

J'aime voyager rue St Sulplice dans l'insolite de tes boutiques cosmopolites.

Paris,

J'aime tes amphi, ton hémicycle, aussi, tes librairies, ta culture vivante et tes pierres historiques chargées de récits.

Paris,

J'aime la fertilité de ta diversité bouillonnante.

Paris,

J'aime quand tu te bats pour dire non à l'injustice.

Paris,

J'aime quand tu te lèves pour honorer les martyrs de nos luttes.

Paris,

J'aime quand dans tes rues palpite ton courage pour nous réunir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.