Question du jour

Le droit de savoir ne peut-il être pacifique que s'il est cultivé au diapason du coeur ? Il me semble que la connaissance ne saurait être émancipatrice sans l'intelligence du coeur. Il y a dans ce monde une obession supérieure pour la connaissances et par défaut un délaissement des gestes du coeur. Que savons-nous vraiment sans intelligence du coeur ? Une technique ?

" Sur le chemin d'espérance et de résistance, le droit de savoir est, du faible au fort, l'arme pacifique de l'émancipation par la connaissance. " E.Plenel La Victoire des vaincus

" Quand les pouvoirs campent au centre, dans l'illusion d'une histoire écrite par avance dont le peuple est absent, ce sont des périphéries que viennent les surprises où s'invente l'espérance. Des minorités, des oubliés, des délaissés et des méprisés qui forment la cohorte universelle des opprimés, toujours renaissante. " E.Plenel La Victoire des vaincus

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.