Concert Les Furtifs D'Alain Damasio: prémonition d'un changemenent social imminent

Hier, à 21H00, dans une petite salle de la Gaité Lyrique à Paris, un public de passionné était au rendez-vous pour un concert d'Alain Damasio en tandem avec la guitare électro de Yan Péchin à l’occasion du lancement de son livre à la couverture jaune : Les Furtifs. Rencontre littéraire en musique et ode à l'émeute des gilets jaunes à Marseille.

Après une séance de dédicaces et une invitation à la lecture au stand tenu par La Volte ainsi que la possibilité pour le public présent de s'initier à l'internet libre, l'écrivain a rejoint la scène de la Gaité Lyrique pour une rencontre en musique de son livre Les Furtifs. Lançant sur scène les comédiens Morbus et Sophie accompagné de la chanteuse, Mood à la voie de crystal arabo-lyrique, l'écrivain a présenté son programme dont une ode à l'émeute de Marseille suivi d'un live en duo avec le guitariste électro Yan Péchin. Les textes présentés étaient issus du livre Les Furtifs, dont la couverture est à la couleur de la révolution citoyenne, le jaune.

Sous le signe de la révolte, le trio a démarré la lecture dont le texte chargé d'une dimension lyrique et épique a plongé la salle dans une intense rencontre; à l'écoute d'une lecture d'Alain Damasio portée par le chant féminin, on peut se laisser emporter par la cadence de ce texte littéraire et poétique, que l'auteur aime à sculpter d'un phrasé descriptif et métaphorique, rythmé par la claquement des assonances; sa performance est artistique et invite le public a oublié le sens des mots et entrer dans une transe musicale vibrante.

Une perception de cette lecture dont le thème des furtifs, et plus particulièrement  cette ode à l’émeute transporte le public dans son univers; l'écrivain devient un peintre et le public entre au cœur de sa toile; les lumières présentent et la musique cosmique parfois murmure, parfois, arabo lyrique donne corps au verbe.

Né à Lyon, et installé à Marseille dans une ville de contraste, entre ombres et lumière, sous l'or et l'azur, métis rebelle à l’obscurantisme régional, culturelle et populaire, est-ce dans ce contexte urbain que l'auteur forge comme un orfèvre ses mots et sa musicalité ? Claude Nougaro, autre orfèvre des mots venu du sud toulousain avait aussi dans son phrasé chantant des textes au rythme cuivré.

En seconde partie de soirée, le musicien a rejoint l'écrivain donnant une dimension au texte à la fois d'intrigue et de charme, laissant planer un vocal féminin teinté de mystère et de fragilité; les textes proposés en seconde partie de soirée nous plongeant un peu plus dans l'univers techno futuriste.

Difficile à décrire. Ce concert est une expérience à vivre, une rencontre littéraire à plusieurs dimensions et très onirique. Cette ode à l'émeute de Marseille, extrait de son dernier livre les Furtifs, est déclamée comme une prémonition.

D'autres dates en avril et mai, sur Paris et Lyon sont consultables sur le site La Volte pour les initiés de l'univers d'Alain Damasio et les éclectiques qui souhaitent découvrir la littérature autrement à travers ces concerts.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.