Poésie urbaine

Poésie urbaine

 

Entendre

La musique

d'un café parisien

depuis le jardin

d'en face

les terrasses ombragées

transpirent

à l'aube de l'été

la peau moite

sous le soleil

plombant

à travers ce parasol

atipyque,

mon coeur fourmillant

de bonheur

L'amour subsiste entre

le malentendu savament entretenu

par l'empire patrirarcal

et la fine fleur insolente

de la féminité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.