mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart sam. 6 févr. 2016 6/2/2016 Dernière édition

rencontre autour de Freud et la guerre

Samedi 12 janvier De 11h à 13 H -

Salle des guerilleros, hôpital Joseph Ducuing, 15 rue Varsovie, Toulouse

Guerre et Inconscient

 

Rencontre – conversation avec Marlène Belilos autour de son livre : Freud et la guerre (Ed.Michel de Maule, Paris 2011) Présentation  de l’ouvrage par l’auteur Guerre et civilisation, Francis RatierVers la paix perpétuelle,  André Soueix           A la question que lui pose Einstein : « …existe-t-il un moyen d’affranchir les hommes de la menace de la guerre ? »1, Freud répond tout au long de son texte Pourquoi la Guerre ? : « …tout ce qui travaille au développement de la culture travaille aussi contre la guerre. »2Mais c’est un travail forcé et Freud ajoute que « L’humanité subit le phénomène de la culture »3. Il reprend ainsi, à nouveaux frais, ses considérations sur la guerre et sur la mort en faisant valoir que « Celui qui est ainsi obligé de réagir constamment dans le sens de prescriptions qui ne sont pas l’expression de ses penchants pulsionnels, vit, psychologiquement parlant, au-dessus de ses moyens… »4La civilisation s’oppose à la guerre mais la pulsion entrave la civilisation. Seule la civilisation peut empêcher la guerre et pourtant elle la provoque par le renoncement pulsionnel exorbitant qu’elle impose. Ni à l’intérieur ni hors de la civilisation, ni externe ni interne, la guerre lui estextime.Francis Ratier

1.Albert Einstein, in Freud et la Guerre, Michel de Maule, Paris, 2011, p 45.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Soutenez Mediapart !

Soutien

Une autre solution pour nous soutenir : faites un don sur la plateforme jaimelinfo.fr
SOUTENEZ-NOUS

L'auteur

marlene belilos

psychanalyste-journaliste
paris - france

Le blog

suivi par 3 abonnés

humor

mots-clés