Contes de la mère Maryse qui n'est pas une oie 2

Saison 1 Episode 2 Les marées jaunes, rouges, bleues etc

 

conte17
J'ai un problème à régler dit le roi

lequel ?

Le silence se fit.

On nageait à cette époque en pleine marée ni verte ni noire. Encore moins rouge ou rose. Une marée jaune. Quand on y tombait, elle vous collait à la peau et au cerveau. Depuis longtemps la marée bleue avait renoncé à ses couleurs, à cause des vestes que chacun y prenait ou rejetait à la marée basse. Tout stagnait à la surface, comme si la marée d'équinoxe mêlait sans compter les portefeuilles vérolés à ceux des crabes retraités ou encore ceux des commissions multiples dédiées aux emplettes de sages coquillages fossilisés

Les écuries royales étaient fermées. Les chevaux tenaient leur conciliabule. Ils en voulaient aux fournisseurs de confiserie qui les abusaient de fausses promesses aguichantes.

Du coup le roi marchait à pieds et investissait sa prime de risque dans des chaussures caoutchoutées afin de traverser la place royale qu'il était question de refaire, quitte à y planter n'importe quoi,l'important étant de donner la parole.

Les chevaux, instruits par des cours de rattrapage civique, y prenaient ce soir-là la parole dite, pour réclamer un droit obscur en ce temps-là, le droit de se reposer un peu mieux que les autres qu'ils avaient portés à dos de cheval. L'un d'entre eux, assez malin, éventa l'injustice. Les pigeons refusèrent de signer un accord, se déplaçant de balcons en balcons. Les rats au départ séduits par le jaune virèrent au rouge cramoisi, eux les laissés pour compte des grands travaux souterrains ; les veaux renchérirent, le coq trempa ses pattes dans la marée jaune et attrapa un rhume des foins, le foin refusa d'être donné aux chevaux...

et ? Dit ma grand-mère

Revenons en aux élections

A SUIVRE....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.