EnjoyPhoenix fait la promotion de pseudo-médecines contre l'acné

Youtubeuse française influente et très suivie, EnjoyPhoenix a tristement fait l'éloge de pseudo-thérapies pour lutter contre l'acné, à contre courant des recommandations médicales, aux dépens des patients et au profit des vendeurs d'illusions... Invitation à la prudence et mise au point.

Dans une récente vidéo mise en ligne le 8 juin et qui est proche du million de vues, EnjoyPhoenix y explique son long combat personnel contre l'acné et tous les soins qu'elle a essayé en vain : https://www.youtube.com/watch?v=hJJn0vZxY0Q&t=1373s . On ne peut critiquer le courage de celle-ci de parler d'acné et d'évoquer la souffrance ressentie par les personnes qui en sont malades. Ce n'est pas le fait qu'elle exprime son opinion sur cela qui est problématique ; c'est l'irresponsabilité de promouvoir des "médecines" non éprouvées devant un si large public, d'autant plus parfois jeune.

Là où cela pose problème

Quelques phrases assez choquantes s'accumulent :

"il y a un business fou, mais fou, derrière l'acné", avant d'en déduire que pour cette raison la recherche biomédicale ne cherche pas à trouver la cause derrière cette pathologie... Déjà, il suffit de se rendre sur un moteur de recherche quelconque pour saisir qu'il y a un juteux business, bien plus ingrat que celui de l'industrie pharmaceutique classique, de "remèdes naturels" (pseudo-scientifiques, faisant la plupart du temps l'objet d'aucune étude ni publication allant dans le sens d'une efficacité, et non validés par les sociétés savantes) prétendant guérir l'acné : https://www.ecosia.org/search?q=%C3%A9motion+et+acn%C3%A9 https://www.ecosia.org/search?q=acne+rem%C3%A8de+naturel https://www.ecosia.org/search?q=acne+homeopathie . Deuxièmement, les chercheurs font ce qu'ils peuvent pour améliorer la qualité des traitements et les publications scientifiques sur cette maladie se font à un rythme effréné : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=acne

- "le Roaccutane est la solution de facilité" : le fait est simplement que ce médicament (l'isotrétinoïne) est, en suivant les recommandations de bonnes pratiques de la Société Française de Dermatologie labellisées par la Haute Autorité de Santé, le traitement recommandé en première intention en cas d'acné très sévère avec un niveau de preuve établi : http://document.dermato-sfd.org/reco/acne/SFD_2015-10_texte-court_prise-en-charge-de-l-acne.pdf .

Elle recommande également une "routine bio" pour le visage et commence à évoquer qu'elle a toujours su qu'il y avait des causes mystiques de son acné, bien que les médecins parlent d'un SOPK. Elle explique ensuite être allée voir un mystérieux médecin "énergéticien" et "naturopathe" (pratique basée sur de nombreuses croyances non validées par la science) et qu'elle est persuadée qu'il y a des "médecines alternatives" qui fonctionnent mieux que la "médecine traditionnelle" (sic, elle fait la confusion entre médecine traditionnelle et conventionnelle). Ce médecin lui aurait alors permis en 1h de savoir pourquoi elle aurait "réellement" de l'acné : la cause serait à 80% d'origine émotionnelle (argument récurrent chez les pseudo-thérapeutes) et à 20% due aux pesticides (idem, pour beaucoup d'entre eux, les pesticides sont responsables de tous les maux). Le praticien lui aurait en effet détecté des pesticides sur le visage (comment?), bien qu'elle dise manger bio (en réalité, le bio utilise des pesticides).

Or, la MIVILUDES, organisme interministériel luttant contre contre les dérives thérapeutiques, met en garde d'une part sur la pseudo-médecine énergétique, et d'autre part, sur les "diagnostics" se basant sur une interprétation "psychologisante" de la maladie : https://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire/o%C3%B9-la-d%C3%A9celer/les-d%C3%A9rives-sectaires-dans-le-domaine-de-la-sant%C3%A9/quell .

D'autres anecdotes contées par EnjoyPhoenix sont classiques chez les pseudo-thérapeutes comme le fait qu'il ait "su" dire une date précise de l'évènement "traumatique" (on rencontre souvent ce même phénomène par exemple chez des adeptes de la mémoire cellulaire et de la microkiné), mais également des phrases sibyllines comme "pour connaître ce médecin et ce qu'il a fait sur des gens je sais que ça va marcher" et "lui était sûr et certain que cela allait marcher"...

Le "traitement" qui lui a été proposé est un "mélange d'huiles essentielles" fait pour soigner les émotions et une "plante pour effacer les traces de pesticides" dans son corps, pour se soigner à l'intérieur. Ce marché pseudo-scientifique des plantes détox est extrêmement développé : https://www.ecosia.org/search?q=plante+detox+pesticide&addon=chrome&addonversion=2.1.0 et la communauté scientifique trouve ce phénomène préoccupant : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/les-regimes-detox-sont-ils-nocifs_28400

De fait, un tel soi-disant diagnostic des causes de l'acné ainsi que le "traitement" proposé semblent être un concentré d'inepties...

Mais un autre fait sème le trouble : elle nous invite aussi à nous "renseigner sur des méthodes plus naturelles" (que les traitements proposés par la "médecine dominante") et à "ne pas se laisser embobiner par toutes ces pubs" qui promettent une peau parfaite. Or, parmi les liens marchands qu'elle joint à sa vidéo, dont sa boutique en ligne, il y a des produits naturels avec une mise en forme marketing classique des produits de beauté nous "permettant" d'obtenir une peau parfaite, et surtout... un produit contenant des huiles essentielles capable de "lutter efficacement contre l'acné". Finalement on est d'accord, ne vous laissez pas embobiner par toutes ces pubs... 

capture-d-e-cran-2019-06-15-a-21-12-04

Etat de l'art

Ces "traitements" proposés par le "médecin naturopathe et énergéticien" qu'elle a consulté ne suivent nullement les recommandations de bonnes pratiques qui ont été établies par la SFD. En ce sens, il apparaît fortement préjudiciable qu'une youtubeuse d'une telle notoriété puisse relayer des conseils d'un praticien ne respectant pas l'article 39 du Code de Déontologie Médicale, stipulant que les médecins n'ont pas le droit de proposer à leurs patients des traitements dont les bénéficies thérapeutiques ne sont pas prouvés : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006912902&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20040808

Si ce médecin prétend avoir trouvé une méthode miracle, et j'en serais ravi, il peut en faire part à la SFD ou piloter une étude randomisée en double aveugle pour que tout le monde puisse profiter de sa découverte.

Conclusion

L'étude des commentaires de ses fans laissés sur la vidéo montre à quel point ils ont été réceptifs aux conseils de santé et beaucoup demandent les coordonnées de ce "médecin énergéticien et naturopathe". Il est de facto fort dommageable que des adolescent.e.s souffrant de cette maladie tombent sur cette vidéo évoquant un complot des industries pharmaceutiques et légitimant des pratiques non éprouvées pour soigner l'acné, en raison du détournement qui peut être suscité chez des patients, des traitements réellement efficaces, au profit de "magipraticiens". Rappelons que ce qui est "naturel" et "bio" n'est pas par essence salutaire, et que les dermatologues sont les professionnels de santé les plus à même de vous recommander le traitement qui vous ira le mieux. Il est également affligeant que cette vidéo traite d'un sujet de santé, non seulement de manière non basée sur les preuves, mais avec des liens mercantiles derrière, via la vente de ses produits cosmétiques "bio" et "naturels" contenant des huiles essentielles et soi-disant adaptés pour l'acné, dont elle fait indirectement la promotion dans sa vidéo.

Un problème actuel de santé publique est justement que des personnes en détresse ont recours à des pseudo-thérapies (ce qui diminue leurs chances de guérisons) et que des praticiens usent de cette détresse pour s'enrichir indûment en vendant des illusions thérapeutiques. C'est pour cette raison sens que la MIVILUDES a mis à la disposition du public une fiche pratique pour vous guider en cas de doute quant à l'existence de dérives thérapeutiques : https://www.derives-sectes.gouv.fr/sites/default/files/editoriale/fichiers/Comment%20reconna%C3%AEtre%20un%20charlatan%20ou%20un%20pseudo%20th%C3%A9rapeute%20sectaire.pdf

Pour finir et apporter une perspective positive face à la quantité astronomique d'offres pseudo-thérapeutiques et l'inventivité toujours plus abracadabrante des magipraticiens, comme le préconise le sociologue Gérald Bronner, l'enseignement à l'esprit critique est une urgence qui permettrait en l'occurence à chaque citoyen de se protéger contre les fakenews & fakemed, et par la même occasion de lutter efficacement contre les dérives thérapeutiques en restreignant la demande : https://www.lemonde.fr/campus/article/2019/06/11/gerald-bronner-l-esprit-critique-peut-s-enseigner-et-s-apprendre-en-tant-que-tel_5474678_4401467.html https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/invite-le-sociologue-gerald-bronner-defend-lurgence-denseigner-lesprit-critique-87998412.html

 

Pour en savoir plus sur l'acné et ses (véritables) traitements : http://dermato-info.fr/article/Acne ; http://reco.dermato-sfd.org/acne

Sur la naturopathie :https://www.sceptiques.qc.ca/quackwatch/beyerstein.php

Sur les pseudo-thérapies qui circulent à foison:https://www.pseudo-sciences.org/+-Pseudo-medecines-+

Un thread sur le sujet : https://twitter.com/lilyaee_/status/1137322130201337857 

Un article de presse sur le sujet : https://www.ladn.eu/media-mutants/tv-et-nouvelles-images/enjoy-phoenix-youtubeuse-beaute-theories-complot/

Je déclare n'avoir aucun lien d'intérêt quelconque en rapport avec cet article.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.