Turquie : 2 824 étudiants et lycéens en prison

Au moins 2 824 étudiants et lycéens étaient incarcérés fin janvier 2012, dont 1 778 placés en détention préventive et 1 046 condamnés sous l’accusation d’appartenance à une organisation « terroriste », annonce le ministre de la Justice turc, en réponse à une question d’un député du CHP, parti de l’opposition kémaliste.

Au moins 2 824 étudiants et lycéens étaient incarcérés fin janvier 2012, dont 1 778 placés en détention préventive et 1 046 condamnés sous l’accusation d’appartenance à une organisation « terroriste », annonce le ministre de la Justice turc, en réponse à une question d’un député du CHP, parti de l’opposition kémaliste.

La Turquie est aujourd’hui la plus grande prison du monde pour les étudiants. Parmi ces étudiants incarcérés, la franco-kurde Sevil Sevimli a été libérée lundi 6 aout avec trois autres camarades par la justice turque, a déclaré à l’ActuKurde Sinem Elmas, membre du comité de soutien pour Sevil Sevimli.

Agé de 19 ans, Sevil avait été arrêtée le 10 mai pour avoir participé à la manifestation du 1e mai. Sa libération fait suite à une campagne médiatique. Son procès aura lieu le 26 septembre.

Elle est accusée d’être membre d’une organisation « terroriste », sans aucune preuve comme les autres étudiants.  Près la totalité de ces étudiants sont kurdes. Des objets comme des affiches, pancartes, livres, photos, keffieh, parapluies, citrons, œufs, confisqués lors des raids organisés au domicile des étudiants à la suite d’écoutes téléphoniques et de poursuites techniques sont présentés comme des preuves « d'appartenance à une organisation terroriste. »

Une campagne de signature est lancée sur Awaaz pour la libération des étudiants. 

Blog de Maxime Azadi avec ActuKurde

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.