Le Vinyle et son renouveau industriel

Depuis 5 ans le marché du vinyle croît de plus de 50 % par an, il est temps de s'interroger sur la manière dont certains peuvent profiter de cette vague phénoménal.

Vinyles en pagaille Vinyles en pagaille

Le Cd est mort vive le MP3.

Ça c'était le credo d'il y a une dizaine d'années : le mp3 et la digitalisation de la musique sonnait le glas du support numérique portatif : le Cd Rom. Ce dernier un peu plus de 10 ans auparavant était venu mettre fin à l'hégémonie du disque vinyle, déja partiellement fragilisé par la progression continue de la cassette audio.

Aujourd'hui le MP3 subit à son tour la loi du marché, la pratique d'écoute de la musique est en train de se diviser en deux tendance: l'une inspiré de l'économie de marché avec une loi de l'obsolescence programmé, l'autre qui opère un retour vers le support matériel, suivant le crédo d'une forme de retour à l'authenticité. Le Streaming dépasse aux Etats Unis désormais en terme de Chiffre d'Affaire, celui des ventes digitales. Paradoxalement dans le même pays, les économistes prédisent que l'industrie du vinyle dégagera elle aussi des sommes supérieures au milliard de dollars pour l'année 2017. 

Néophyte averti je poursuis mon apprentissage en me concentrant désormais sur un side project : celui d'un blog vinyle apparenté à la plateforme spécialisé dans le vinyle à l'unité Vinyl It.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.