mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart dim. 24 juil. 2016 24/7/2016 Édition de la mi-journée

Après la laïcité, un débat sur la prostitution ?

– T'as vu ?
– Quoi encore ?
– Les clients de prostituées risquent la taule asteure !
– Et alors ? C'est une honte la prostitussion !
– Défois vaut mieux passer 1 heure chez une pute que 10 ans chez un psy…
– N'importe quoi !
– Et le gars qu'a une grosse envie et personne sous la main, y viole une fille dans la rue ?
– Y s'fait une petite branlette en regardant un film porno.
– Et le rapport humain dans tout ça ?
– Après y va au bistrot du coin.
– Les anti-prostitution y m'font penser aux anti-avortement : c'est pas pasque ça leur plaît pas qui faut l'interdire aux autres. Personne n'est obligé de fréquenter les putes, personne est obligé de se prostituer…
– T'as pas entendu parler des trafics, des filles de l'est qui se font prendre dans des mafias ? Des mineures sul trottoir ?
– Tu mélanges tout. Ben sûr, faut empêcher les trafics, mais une personne majeure qui choisit ce métier en toute connaissance de cause doit pouvoir l'exercer dans la dignité et la sécurité.
– Quelle sécurité ? Y'aura toujours des mabouls pour les agresser.
– Y'a aussi des mabouls qui agressent des médecins ou des passants…
– La prostitussion c'est le commerce du corps, l'avilissement de la femme.
– Y'a aussi des hommes qui se prostituent.
– C'est mieux pitête ?
– La prostitution ça devrait être un art. Quand tu assistes à un concert tu payes pour un moment de plaisir. Quand tu vas voir une pute c'est pareil.
– Ç'a rien à voir !
– Si c'est l'agent le problème, y'aurait une solution : les prostituées pourraient être fonctionnaires, et le service serait gratuit pour les citoyens…
– Quand j'entends des conneries pareilles j'ai envie de divorcer !
– Bon, alors on parle de Sarko, là-dessus au moins on sera d'accord…
– On a fait le tour du sujet.
– Je vais arroser mes salades.

L'oursin du désert.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
Effectivement, la vraie question, c'est le proxénétisme, qui reléve du droit et doit être trés sévérement sanctionné, pas la prostitution, qui reléve de la morale et de la liberté de chacun, de sa conscience - Nous ne serons jamais des saints et ceux qui jouent les péres la pudeur me font penser à ces pharisiens à qui Jésus a demandé de jeter la première pierre...- Ils ont au moins eu le courage de partir...Les dévots restent pour faire la leçon de morale à des gens qui valent mieux qu'eux....- Relire les poètes et réécouter les chansons de Brassens....