Mehdi ZAAF
Abonné·e de Mediapart

33 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 août 2012

Mehdi ZAAF
Abonné·e de Mediapart

Grèce: les nouvelles mesures d'austérité

Les responsables de la coalition gouvernementale (Nouvelle Démocratie, Pasok et Gauche Démocratique) se sont réunis ce matin pour finaliser le paquet de 11,5 milliards d'euros d'économies qui doit être voté dans les semaines à venir afin d'obtenir la nouvelle dose promise à la Grèce. Au sortir de cette réunion, le ministre des finances qui était également présent a informé la presse que le scénario de base était finalisé. Voici les différentes mesures qui devraient être prises.

Mehdi ZAAF
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les responsables de la coalition gouvernementale (Nouvelle Démocratie, Pasok et Gauche Démocratique) se sont réunis ce matin pour finaliser le paquet de 11,5 milliards d'euros d'économies qui doit être voté dans les semaines à venir afin d'obtenir la nouvelle dose promise à la Grèce. Au sortir de cette réunion, le ministre des finances qui était également présent a informé la presse que le scénario de base était finalisé. Voici les différentes mesures qui devraient être prises.

  • Nouveau schéma de réserve d'emploi. 35 000 à 45 000 fonctionnaires seront placés pendant trois ans sous ce régime et toucheront 65% (ou 75%) de leur salaire de base. Ils seront licenciés au bout de ces trois ans.
    L'objectif de cette mesure est le licenciement de 150 000 agents d'ici 2015. 
  • Les primes de Noël, Pâques et de congés seront supprimées.
  • Reduction de 10 à 30% du pécule (somme cotisée comme la retraite mais versée en une seule fois au moment de la cessation d'activité) de 23 caisses de retraites. La réduction atteindrait 40% pour certaines caisses.
  • Contribution d'1% du montant de la retraite pour tous ceux qui ont déjà perçu leur pécule. Contribution évidemment établie indépendamment du niveau des retraites et des autres coupes. Cette mesure concernerait à peu près 800 000 travailleurs.
  • Reduction échelonnée des retraites.
    Le projet étudié par le gouvernement réduirait toutes les pensions de retraites supérieures à 600 ou 700 euros.
    Pour les retraites les plus faibles la réduction serait de 1 à 2%. Pour une retraite proche de 1000€ la coupe serait de 5% tandis que pour une pension de 2000€ la réduction atteindrait 20%. Pour les pensions supérieures à 2000€ le taux augmenterait, et un plafond pourrait être institué (on parle de 2500€).
  • Les retraites de l'OGA, les assurances agricoles, pourraient également être réduites.
  • Un prélèvement supplémentaire sera institué sur les retraites complémentaires suppérieures à 400€. On parle d'une réduction de 8 à 12% si la retraite ne dépasse pas 1000€, et de 15 à 20% au-delà.
  • La grille unique de salaires sera étendues aux entreprises d'utilité publique (DEKO), ce qui implique des réductions de salaires allant jusqu'à 35% (!)
  • Les allocations sociales liées aux revenus ainsi que les pensions versées aux femmes célibataires seront réduites.
  • La fusion et privatisation d'une cinquantaine d'organismes publics.
    Seront privatisés entre autres la loterie nationale, l'ancien aéroport, les compagnies de gaz, d'électricité et d'eau, la compagnie de gestion de l'autoroute, les ports qui sont encore publics, l'ensemble des banques dans lesquels l'Etat grec a encore des parts, divers terrains à Corfu et Rhodes, ainsi que 28 immeubles appartenant à l'Etat.
  • Enfin les grilles de salaire spéciales devraient être revues à la baisse, mais les différentes parties de la coalition n'ont pas encore pu s'accorder sur la mesure à adopter pour les 200 000 agents concernés par cette mesure.

Le contenu du paquet sera encore discuté à plusieurs reprises dans les jours à venir, puis sera proposé à la troïka, qui devra valider, ou non, ces nouvelles coupes. Celle-ci sera de retour à Athènes autour du 8 septembre.

Mehdi ZAAF

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac