A la manière de...

Deux zones. L'occupant. Le pouvoir fantoche. Destitution, bordel !

La France sous la botte d'un occupant venu d'ailleurs.

 

Et divisée en deux zones, avec une ligne de démarcation bien nette.

 

Avec un gouvernement qui, à ce qu'il paraît, ment comme il respire, fantoche et fasciste, c'est amplement démontré. 

 

Un ministre des écoles dont le prénom finit par ...el et dont le nom commence par B...

 

Un chef de l'Etat qui fut un guerrier, mais n'est plus qu'une vieille ganache décrépite, juste bon à se faire destituer.

 

Ça ne vous rappelle rien ?

 

L'Histoire est un éternel vieux cheval de retour.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.