Futilités

Parlonsun peu de futilités, pour changer.

 

Il serait peut-être temps de trouver d'autres sujets de débats et d'empoignades que l'autoracisation des soignés face aux soignants et que la couleur de peau requise du docteur Knock pour assurer le triomphe de la médecine.

Les problèmes auxquels nous allons nous trouver confrontées et confrontés à moyen, voire à court, terme, sont divers, non créés, mais ravivés, par la crise sanitaire. Pour ma part, j'aimerais lire des contributions sur les thèmes qui suivent.

La dette (tant publique que privée), et comment l'économie européenne va s'en dépêtrer.

L'articulation des divers mouvements sociaux et leur éventuelle convergence.

Le devenir de l'Etat dit « providence » : comment lui donner un second souffle.

Comment l'Europe peut-elle faire face à l'instabilité mondiale.

Enfin les réponses aux questions de sécurité, qui me semblent sous-estimées (sauf par l'extrême-droite qui les surestime et les instrumentalise, mais ce n'est pas une raison pour les ignorer, bien au contraire).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.