Immigration

Réflexion préliminaire.

En matière d'immigration, il y a trois écoles :

- on tend à ne laisser entrer personne ;

-on tend à laisser entrer tout le monde ;

-on régule.

Je ne vois pas de quatrième voie. 

Si on prend la troisième, il faut se mettre d'accord sur Qui ? (quelles instances), Pourquoi ? (selon quels principes ), Comment ? (quels moyens, quelles contraintes, quelle mise en oeuvre.). 

À moins qu'on ne cultive le dissensus pour le dissensus, bien sûr.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.