Mélissa Mila
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 août 2022

Mélissa Mila
Abonné·e de Mediapart

Décryptage de notre fascination pour les couchers de soleil

En immersion dans le cœur de celles et ceux qui vouent une énorme passion et qui prennent un tout aussi grand plaisir à contempler la beauté d'un coucher de soleil avant la nuit.

Mélissa Mila
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Personne ne reste indifférent devant la beauté d'un coucher de soleil.

Qui que l'on soit et d'où que l'on vienne , peu importe car nous admirons tous à chaque fois un peu comme si c'était la première fois , la magie qui opère lors d'un coucher de soleil.

Petit comme grand , enfant comme parents , qu'importe puisque nous demeurons tous identiques et bouche bée devant cette fascinante boule orange qui monte pour redescendre chaque jour de chaque année .

Une boule si lointaine en réalité et si familière à la fois, qui croît chaque matin pour replonger chaque soir dans les ténèbres d'une nuit profonde qui nous redonne espoir.


L'ivresse du coucher de soleil

Le coucher de soleil est le moment unique de chaque journée qui empoigne de toute sa force notre cœur dans sa plus belle profondeur.

On ressent à ce moment précis un air d'inspiration , un brin d'admiration et tellement de passion pour cette rythmie solaire toujours si belle et si parfaite. Un lever , un coucher et une répétition inlassablement quotidienne , un ballet , une danse , une mélodie , une harmonie si naturelle qui s'empare de notre esprit et parfois même de notre être.

Aussitôt couché , nos idées s'éveillent subitement donnant à l'esprit créatif le luxe de pouvoir refaire le monde dans sa tête. L'écrivain écrit mieux et plus vite , le penseur pense plus fort , le rêveur rêve encore et chaque petits talent prend toute sa proportion.

L'horizon s'assombrit si joliment et petit à petit. Les silhouettes des passants disparaissent progressivement dans chaque petite ville. Et la luminosité , à l'image de notre anxiété , s'abaisse elle aussi au rythme de celui qui vient annoncer la nuit.

Les commerces ferment l'un après l'autre en claquant leurs portes tous en cœur , donnant chaque soir le même rendez-vous inratable , le lendemain à la même heure.

Le coucher de soleil redonne au monde sa petite intimité pendant quelques minutes , nous couvrant d'un voile orange et d'une lumière tamisée. Des minutes courtes mais ô combien précieuses , durant lesquels nous ne sommes plus vraiment nous-mêmes mais complètement ailleurs.

Nos complexes s'adoucissent un peu plus , nos craintes ne sont plus nôtres et le bien-être nous saisi par le cou tel une bonne dose de dopamine prise à plein poumons. On panse nos plaies , pensant aussi à cette trajectoire de vie nommée destinée.

On s'enivre , on sourit et on devient véritablement addict de cette ivresse si particulière que nous procure un simple coucher de soleil.

L'impossible devient possible ou tout du moins probable dans le regard perdu qu'on lance au loin vers l'horizon , les sens entrent en éveil , les émotions plafonnent et nos capacités désormais à leur comble.

Cette magie quotidienne est un luxe d'humain à ne jamais banaliser ni sous-estimer sous peine de regretter ce spectacle de plein air raisonnant dans nos plus petites parcelles d'humanité.

On le vit chaque jour ou plutôt chaque soir par la grâce du Ciel . Et se souvenir que ce présent n'est pas éternel , par essence-même , nous pousse à profiter intensément de chaque moment jusqu'à la dernière petit lueur de soleil.

Et quand la lune prend sa relève , comme chaque soir se fait se relai , on bascule de sentiments. La nuit prend son élan , s'élance à toute vitesse et expose son charme tout autant que son pendant : le soleil.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste