En pleine crise l’UMP propose de rembourser les pertes des actionnaires

 

[fric.jpg]

Les pertes enregistrées en Bourse en 2008 pourront être déduites des revenus imposables de 2009, selon un amendement au projet de budget 2009 défendu par le sénateur Philippe Marini (UMP), a annoncé samedi ce dernier.

Confirmant une information publiée samedi dans La Tribune, le rapporteur général de la commission des Finances de la Haute assemblée a déclaré à l'AFP que cet amendement, élaboré "en concertation" avec Bercy, serait soumis au vote lundi, dans le cadre de la discussion sur les articles dits "non-rattachés" du projet de budget.

Concrètement, en pleine crise la majorité ne trouve pas mieux que de rembourser les parieurs, les joueurs au lieu d’investir massivement dans la valeur travail.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.