MFKA
Professeur ( émérite) de médecine Edition médicale
Abonné·e de Mediapart

350 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 juil. 2020

MFKA
Professeur ( émérite) de médecine Edition médicale
Abonné·e de Mediapart

Chloroquine Perronne

MFKA
Professeur ( émérite) de médecine Edition médicale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans une de ses interview Christian Perronne a avancé que les gens (' lesquels ?) qui ne croyaient pas à l'efficacité de l'hydroxychloroquin -le traitement préconisé par le Pr Raoult étaient subventionnés par l'industrie pharmaceutique ! Je me demande alors si je fais partie de cette cohorte nauséabonde dont l'objectif n'est pas de sauver des vies mais d'arrondir leur pelote ! Il se trouve que je connais bien Christian qui a été mon interne et qui m'avait demandé d'inaugurer la réunion internationale dur la maladie de Lyme qu'il avait organisé à Paris il y a quelques années !Nous avions à l'époque beaucoup discuté à propos ce ce sujet à propos duquel je pensais qu'il fallait poursuivre des études "controllées" pour conclure !Et aussi bien dans notre échange  de vue que dans son livre sur le sujet il mettait en cause la nécessité et la pertinence des essais "controllés" ce que ne sont pas les essais du Pr Raoult dont il est un défenseur inconditionnel, à la fois sur les écrans sur les ondes et dans le livre qui connait un succès foudroyant !J'avais  essayé de lui indiquer ce que je pensais de l'abscence de ce type de travail  à propos  les résultats produits contre vents et marées par le prophète barbu de Marseille J'essayais de lui faire remarquer qu'à coté de l'hydroxychloroquine les patients du Pr Raoult recevaient aussi un antibiotique dont on a peu parlé !Or pour surmonter les angoisses du Pr Raoult devant le fait de laisser sans soins la série témoin sans hydroxychloroquine il eut été possible les  traiter par l'antibiotique et donc de ne pas "violer" le serment d'Hippocrate; Christian Perronne ne m'a pas répondu à propos de cette proposition ( s'il en a eu connaissance !!) Je lui aurait rappelé que lors de la Réunion sur le maladie de Lyme il y avait à l'entracte et dans une large pièce attenante au Congrès des "stands" de l'industrie pharmaceutique surtout allemande ou étaient promotionnés toute sorte de ce que je nomme des "patamédecine" !Je m'en étais plein à Christian qui avait défendu leur présence et pourquoi pas leur activité !Christian devrait se rendre compte que son agressivité vis à vis de la grande majorité de ses consoeurs et confrères ne sert pas la cause qu'il pense défendre avec de rares soutiens comme le nullissime Douste-Blazy qui là est tout à fait à sa place ! Pour conclure je sais que Christian est un homme honnête et que dans ses défenses de causes difficiles ( comme le Lyme chronique ) il y met beaucoup de pugnacité mais hélas -et quand je l'écoute ou le vois à l'écran il ne fait que creuser un piège dont je voudrais qu'il sorte !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d’ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani
Journal — Europe
« La guerre entraîne la solidification des nations russe et ukrainienne »
Pour l’historien américano-ukrainien Serhii Plokhy, le conflit qui fait rage en Ukraine est une lutte de « libération nationale », dans laquelle les Ukrainiens sont « majoritairement restés unis », renforçant même leur identité. Il constate « l’ukrainisation » des populations du pays.
par Laurent Geslin
Journal — Travail
« Un employé mieux reposé est plus efficace » : la semaine de quatre jours à l’essai au Royaume-Uni
Jusqu’à fin décembre, des dizaines d’entreprises britanniques testent la semaine de quatre jours. L’idée de travailler un jour de moins pour un salaire et une productivité inchangés séduit les salariés, et bien souvent leurs patrons. Même si les réalités économiques peuvent les rattraper.
par Marie Billon
Journal — Outre-mer
Karine Lebon : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
Députée de La Réunion, Karine Lebon dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
« Économiser ils disent ? Je le faisais déjà ! »
Cette mère, dont j'accompagne un des enfants en tant qu'éduc’, laisse ostensiblement tomber ses bras. Elle n’en peut plus : le col roulé, les astuces du gouvernement pour économiser l'énergie, c'est une gifle pour elle. « Des trucs auxquels ils ne penseraient pas, de la débrouille pour économiser des centimes, je suis une pro de la pauvreté ! Face à des pros de l'entourloupe...»
par Mouais, le journal dubitatif
Billet de blog
Péripéties ferroviaires en territoire enclavé
Destination France Déchéance, ou Manifeste sur un service public en érosion. Il s'agit dans ce court billet de faire un parallèle entre le discours de la Région Occitanie, celui de vouloir désenclaver des territoires ruraux, comme le Gers, et la réalité que vivent, voire subissent, les usagers du réseau ferroviaire au quotidien.
par camilleromeo28
Billet de blog
« Je vous écris pour témoigner de ma peine de prison qui n'en finit pas »
Rentré en prison à 18 ans pour de la « délinquance de quartier », Bryan a 27 ans lorsqu’il écrit à l’Observatoire International des Prisons (OIP). Entre les deux, c’est un implacable engrenage qui s’est mis en place qu’il nous décrit dans sa lettre.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Merci pour ceux qui ont faim
Aujourd'hui, samedi, je me rends au centre commercial pour quelques courses. Il est dix heures, et celui-ci est déjà plein de monde : des jeunes gens surtout, des filles entrant, sortant des boutiques de mode, quelques-unes les bras chargés de sacs.
par cléa latert