Meurtre de Sarah Halimi

Le meurtre par Kobili Traoré de Sarah Halimi  soulève le problème de savoir s'il était ou nom dans un état de démence nécessitant son placement en hopital psychiatrique fermé pour une durée non précisable ,éventuellement à vie ou qu'il soit déféré et jugé devant une cour d'assise là aussi pour un emprisonnement  de très longue durée !Plusieurs expertises psychiatriques ont abouti à des conclusions contradictoires selon ceux qui jugent que malgré des troubles psychiatriques avérés il est accessible à une sanction pénale et ceux qui jugent qu'il était manifestement dans un état psychiatrique aigu et donc qu'il ne relevait pas d'une autre prise en charge qu'un placement pour une durée indéterminée mais surement longue dans un centre psychiatrique spécialisé dans ce genre de problèmes Depuis pas mal de temps une campagne venant  notament de la famille de la malheureuse victime et de ses avocats souhaite que le meurtre de Sarah soit considéré comme un meurtre antisémite donc relevant de la Cour d'Assise !Ce matin dans le Figaro est publié un appel en ce sens de 32 personnalités allant dans ce sens Parmi ces personnalités il y a 11 philosophes ,6 historiens,5 journalistes,2 sociologues ,1 avocat, 1 ancien préfet, 1 prof de sciences politiques,1 prof de lettres, 1 démographe ,1 essayiste 1 politiste ( ?) 1 Ces personnalités connues pour leurs positions .très unilatérales ne comportent parmi elles aucun ou aucune scientifique et aucun ou aucune médecin notament psychiatres ou psychanalistes .Or ici le problème  est de savoir le sort que l'on doit réserver à Kobili Traoré et comporte un aspect technique qui est difficile à juger par des personnalités issues des sciences humaines Le problème est de savoir   quelle attitude va permettre de le mettre hors d'état de nuire sans qu'on puisse fixer une limite à son enfermement ( ce qui n'est pas formellement possible en cas d'un jugement mais l'est en cas d'internement psychiatrique !)Les auteurs de l'appel ne se rendent pas compte que faire d'un meurtre  en état psychiatrique aigu un acte antisémite va à l'encontre de l'objectif qu'ils et elles recherchent par  l'appel du Figaro de ce jour!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.