Antisionisme

A.Finkelkraut a loyalement reconnu que les agressions verbales dont il a été la cible l'autre jour étaient antisionistes et non antijuives .Du coup un député propose que la loi s'exerce vis à vis de l'antisionisme comme elle s'exerce vis à vis de l'antisémitisme tout cela mérite qu'on arrive à préciser certains points 

1/ Dans les commentaires d'une contribution à l'article de D.Simmonet un intervenant présente des chiffre et des pourcentages sur les actes antisémites depuis près de 20 ans Il en ressort que par exemple si ces actes ont augmenté depuis deux ans ils restent au dessous de la moyenne de ces actes calcul"s pour chaque année depuis 2001 Si ces données sont confirmées-et il faut qu'elles le soient c'est une donnée importante à prendre en considération même si les actes antisémites récents sont particulièrement odieux 

2/ Il convient aussi d 'édtudier ce que signifie et représente l'antisionisme  Et d'abord la définition du sionisme On rappelle que ce fut notament grace à Hertzl que fut défini l'espoir messianique  et la réalisation de ce qui est présenté x juifs croyants d'un "retour" en Terre sainte (les dictionnaires précisent en Palestine !!) Mais cette idée fut loin d'être approuvée et rélisée par l'ensemble des juifs de la Diasporah ! Depuis pas mal de temps j'avais remarqué que quand Isabelle la Catholique expulsa d'Espagne en 1492 les juifs qui refusaient de se convertir ,le Sultan Bajazet les accueillit à bras ouverts et les autorisa à s'établir où ils le désiraient pour maintenir leurs activités Beaucoup choisirent des ports ,une minorité en Palestine et pratiquement aucun à...Jérusalem !Au fil des siècles d'autres juifs s'établirent à Jérusalem et en Palestine ottomane mais restèrent largement minoritaires !

Chez les juifs européens beaucoup-ct dans certains pays majoritaires_la notion d'un retour entraina de sévères oppositions Ce fut le cas en France ou la conclusion finalement favorable à l'accusé de l'affaire Dreyfus renforça chez les juifs français le sentiment d'appartenir à la nation française ce qui fut démontré peu d'années après par la mobilisation des juifs lors de la guerre de 14-18 et les 4000morts au combat issus de cette minorité!Mais dès le début des premières tentatives de ceux que Hetzl arrivait à convaincre le sionisme rencontra une opposition structurée en particulier au sein de l'Alliance isrelite universelle dont les buts et les implantations notament au Moyen-Orient et en Afrique du Nord étaient manifestement opposés aux buts et aux réalisations du sionisme !

 

Des la création de l'Etat d'Israel -après une période idylique par exemple au sein du parti communisme et aussi bien sur des socialistes la connaissance de la façon dont Ben Gourion avait appliqué le plan Daleth ( celui de l'expusion des palestiniens restés dans la partie du territoire dévolue aux Juifs par l'ONU )fit que dans certains milieux une opposition croissante aux politiques israeliennes se fit jour Pour les inconditionnels de l'Etat -y compris encore actuellement- il devint tentant d'assimiler antisionisme et antisémitisme ! C'est ce que fit Macron  en recevant chaleureusement Nethanyaou lors de la commémoration de la rafle du vel d'hiv !En oubliant qu'à Toulouse lors de l'vocation du martyre des enfants de l'école juive et de leur professeur par l'affreux Merah ( dont on ne connait pas les raisons de son entrée libre en Israel avec son passeport estampiléé d'états islamistes !) on entendit Nethanyaou -en présence du président Hollande qui ne se manifesta pas malgré l'incongruité du propos inviter tous les juifs de France à venir en Israel et y être protégés!! Voilà pourquoi  pas mal de concitoyens dont je suis 

n'hésitent pas à condamner-aux cotés de courageux israeliens qui commencent à être dénoncés l'ensemble de la politique israelienne et ceux qui la mettent en œuvre et c'est pourquoi il serait scandaleux de confondre antisionisme et antisémitisme !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.