FinkelKraut 70 ans

Finkelkraut 70 ans

Au Supermarché de la littérature de rentrée un produit ancien-quelque peu démonétisé-mais qui vient de recevoir une ultime couche de rajeunissement :le Finkelkraut nouveau arrivé Ses promoteurs n'ont pas hésité à utiliser les grands moyen pour en faire la publicité !Pleines pages d'interviews dans le Monde Couverture de Paris-Match et en ce qui concerne le Figaro outre les dithyrambes d'écrivains et de "penseurs" maison l'annonce répétée depuis plus d'un mois d'une solennel conférence publique dans une salle réputée J'en passe et des meilleures !

Je l'avoue je n'ai jamais aimé Finkelkraut ni ses livres avec peut-être une exception pour le Juif imaginaire 

En 1968,il faut le rappeler il appartenait à un  groupe de jeunes "intellos" activistes maoïstes proclamés et assumés brandissant le petit livre rouge et distribuant la littérature chinoise pour le moins ambigüe en ce qui concerne la situation du Vietnam en lutte et ses soutiens en France -dont j'étais! Ensuite ses positions -jusqu'à ce jour sur ce qu'on appelle pudiquement le conflit israélo-palestinien  positions aux antipodes des miennes mais qui l'amenait à fréquenter le "leader" des activistes maos Benny Levy celui qui réussit à s'infiltrer auprès d'un Jean-Paul Sartre très diminué par la maladie et auquel il fit tenir des propos qui stupéfièrent celles et ceux ( à commencer par Simone de Beauvoir qui le confirma au signataire de ces lignes ) qui connaissaient sa véritable pensée !Benny Levy quitta Mao et la Cause du Peuple et émigra en Israel  ou il devint mi gourou-mi rabbin et ou il attira à lui Finkelkraut BHL et quelques autres 

Mais le pire -à mes yeux vint plus tard Lors du conflit résultant de l'éclatement de la Yougoslavie  Finkelkraut se rangea sans hésiter dans le camp croate en oubliant (?) que sévissaient encore dans ce camp un certains nombre d"'oustachis" les SS croates proches d'Ante Pavelitch qui avaient commis pendant la deuxième guerre mondiales exactions et massacres notamment dans des camps de concentration qui ne le cédaient en rien aux camps nazis ! Or j'avais procuré à Finkelkraut la thèse de médecine du président croate Tudjman thèse qui se proposait de nier ou d'innocenter les auteurs des massacres commis dans les camps de concentration oustachis et ou périrent des serbes des slovènes des musulmans et des juifs !Malgré mes demandes écrites et téléphoniques il ne m'a jamais rendu cette thèse qu'il n'a d'ailleurs jamais citée justifiant le sobriquet dont il fut décoré à savoir Finkelcroate !

Beaucoup plus tard il y eu cette scandaleuse interview dans un journal israelien ou il mentionnait ' en le déplorant en filigranne !) la présence importante de noirs dans l'équipe de Football de la France

Dans la liste de mes reproches ( je ne peux les énumérer tous ) il y a le suivant qui n'a pas beaucoup attiré l'attention  Dans la cascade de ses écrits,l'un récent concerne la souffrance animale Ce sont des interviews ou il intervient comme modérateur ou guide pensée Dans les premiers chapitres il est cité les pratiques casher et hallal.Mais ce n'est pas Finkelkraut qui cite commente et critique ces pratiques !Il laisse le bébé à Elisabeth de Fontenay ( que j'ai croisée dans le temps ) et qui reste très modérée dans leur condamnation out en remarquant que les couteaux des pratiques cacher sont mieux affutée Lui a évité d'aborder le problème pourtant manifestement dans le sujet 

Bref j'ai de nombreuses raisons de détester l'homme en habit vert mais la cerise sur le gateau a surgit ce matin  sur France-Inter à l'écoute d'une de ses interview Parmi ses remarques j'ai été indigné par le façon méprisante dont il a parlé de la jeune suédoise écolo intelligente et courageuse

Bref comme il a beaucoup insisté sur le fait que le nouveau livre ( que je n'ai pas lu mais je me täte pour savoir si je l'achète) vient en quelque sorte pour ses 70 ans ! Espère t il que les ventes aiguillonées par le battage médiatique évoqué plus haut vont lui permettre de gagner les 80 sans soucis matériels majeurs ? Qui lo sa !!

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.