Retour de Valls ses deux récentes épouses

De retour de Barcelone et des déboires qui ont marqué sa tentative catalane  Valls pense jouable de rejouer la carte gauloise et je pourrai même dire judéo-gauloise !Pour celà il met en avant son nouveau livre "Pas une goutte de sang français" et donne à l'hebdomadaire "Actualité juive" une longue interview de cinq pages grand format pour le journal et la présentation de son "interview exclusif" (!) en couverture avec photo  et l'affirmation que "le judaïsme ' 'part essentielle de l'âme française !Tout en se comparant à Clemenceau -son idole- il est bien obligé-entre autre chose" de préciser l'évolution de ses rapports avec ses récentes épouses !La façon dont il les présente vaut son pesant de carpe à la juive !Sa troisième épouse la talentueuse violoniste juive qui faisait dire à Valles qu'à son contact il se posait en défenseur ad vitam eternam" de la judéité ! oui mais voilà :la continuation de ce mariage ne collait pas vraiment avec son départ de la politique et du  terrain français !Il déclare donc dans le journal qui l'interviewe  "Comme mon couple était "aussi (??) en train de se défaire " Et hop bazardée la violoniste juive !Mais à Barcelone le voilà qui "se décide à sauter le pas !Il rencontre  aussi ( ?) celle qui est désormais sa femme !On en saura pas davantage sur cette richissime personne ni sur  sa connaissance de la France et des francais -sauf de celui  qui est désormais son époux !Personne parmi les interviewers du journal ne songe à trouver quelque peu désinvolte la façon dont ses femmes sont évoquées et considérées !La dernière est 'elle responsable des bouffées de nostalgie gauloise qui le fait fréquemment  repasser les Pyrénées  pour revoir sa mère  ses enfants et ses amis ( il n'évoque pas les deux premières épouses qui ont précédé la violoniste !)Tout le paragraphe est à lire la plume à la main  ou il se sent "impuissant" alors que les français "souffrent" face à la crise sanitaire et sociale aggravée par de nouvelles attaques terroristes "Il déclare que tout celà l'a amené à s'interroger sur ce qui "constituait son lien avec "ce pays" "ma seule patrie " D'ou le livre et le titre choisi !! ' que pense la nouvelle épouse de tout celà ? on a peu de chance de le savoir !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.