Macron et l'antisémitisme

Dans son adresse aux juifs de France -tant ceux qui ont émigré en Israël que ceux présents à Jérusalem  et bien sur les citoyens juifs en France le Président après son algarade ou il copiait Chirac-mais après tout ce n'était pas si mal !-a redit ses condamnations de l'antisémitisme sous toutes ses formes et , comme il l'avait fait lors de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv !et  il a pris dans ses bras le chef en intérim-du gouvernement israélien Nethanyaou sans que cela le gêne d'avoir à prendre en compte les déboires judiciaires de l'interessé qui compte bien profiter du buzz de la commémoration de la libération d'Auschwitz pour favoriser -nonobstant ses mises en examen la possibilité  de  rester à son poste au détriment du peuple israélien  ! Il est malheureusement vrai que tant lui et son concurrent Ganz sont partisans d'annexer une large part de la Cisjordanie occupée ,avec l'appui pour ce projet du clown américain Trump !La dessus "notre" président semble garder bouche cousue !Il préfère rappeler sa condamnation de l'antisémitisme sous toutes ses formes et en particulier celle qui consiste à condamner l'existence de l'etat d'Israel et le sionisme -une positions totalement obsolète en ce qui concerne le sionisme qu'on a plus à condamner depuis des dizaines d"années !Et en ce qui concerne l'existence de l'état ce n'est pas son existence qui est en cause -par exemple dans les campagnes de boycott !- mais ses politiques intérieures et extérieures !Politique intérieure dans la possibilité d'envoyer en prison sans jugement et sans possibilité pour des avocats d'accéder au dossier de l'interessé comme ce fut les cas pour un jeune avocat mi palestinien mi français !Et aussi de violer ce qui tient de Constitution d'un des rares états qui n'en possède pas la déclaration de 1946 ou il était solanellement proclamé que tout juif du monde pouvait arriver dans le nouvel etat qui venait d'etre créé et reconnu et devenir citoyen dudit etat Or ce texte solennel est violé par l'Etat d'Israel qui refuse son accès à 7000 Falachas d'Afrique orientale alors que plusieurs milliers de la même ethnie sont déjà arrivé en Israel certains ayant des liens familiaux avec les "refusés" Ce racisme anti-africain dont certaines manifestations se sont exercées en Israel depuis des années est une des raisons pour condamner-comme je le fais moi même depuis des années- n pas bien sur l'existence de l'état mais ses politiques extérieures et intérieurs !Je crains qu'Emmanuel Macron n'aie pas été un crack en histoire moderne ,en tous cas concernant le Moyen Orient ou la France dont il dirige la politique continue à vendre des armes à l'Arabie Saoudite état raciste et criminel -mais qui reste un des soutiens locaux de Tel-Aviv !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.